CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour février 2009

26 février, 2009

Souvenirs….

Classé dans : Souvenirs.... — cgtcaterpillar @ 18:20
Souvenirs...
Album : Souvenirs...
CATER 26 FEVRIER
13 images
Voir l'album

19 février, 2009

Partage des profits

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 14:39

Partage des profits dans Actualité pdf analyse conomiste cgt.pdf

4 février, 2009

Réunion NAO

Classé dans : Actu. NAO — cgtcaterpillar @ 19:57

 

NEGOCIATIONS ANNUELLES OBLIGATOIRES 2009

Situation de crise: demandes exceptionnelles.

Réunion du 04 février 2009

  • Augmentation générale de 2% concernant le personnel non cadre pour diminuer l’impact financier du au chômage partiel.
  • Augmentation générale de 1% concernant le personnel  cadre non impacté par le chômage partiel.
  • Augmentation de mérite de 2%.
  • Partage du montant de la prime STIP des cadres avec les salariés impactés par le chômage partiel.
  • Réunions d’informations rémunérées afin de pouvoir informer les salariés de l’entreprise.
  • Suppression des voitures de fonction: afin de réduire les coûts fixes. Aussi par esprit de solidarité envers les salariés fortement     impactés  par le chômage partiel.
  • Indemnisation du chômage partiel à hauteur de 75%
  • Communication des grilles de salaire des cadres.
  • Extension de la couverture mutuelle santé pour tous les salariés de l’entreprise.
  • DIF : Pouvoir effectuer les formations DIF pendant les périodes de chômage partiel.

2 février, 2009

Prime d’intéressement suite …

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:39

 

Prime d’intéressement suite …

 

Condamné par le Tribunal de Grande Instance le 18 décembre 2008 à payer à l’ensemble de ses salariés la prime d’intéressement qui leur est due. La Direction a décidé de faire appel de la décision en demandant une audience en « urgence » pour faire invalider l’amende de 1000€ et l’exécution provisoire ordonnée par la justice.

A l’occasion de l’audience en référé « dite d’urgence » devant le Premier Président de la Cour d’Appel de Grenoble le 28 janvier dernier. La Direction est venue implorer  les juges d’annuler le paiement des 1000€ et l’exécution provisoire de la condamnation précédente. Quelle « délicatesse » ! Quel manque de respect !

La Direction de Caterpillar qui en 2007 et 2008 a reversé sous forme de prime à Cat. Genève l’équivalent de 3,75 fois la masse salariale de l’entreprise (soit environ 500 millions €) vient demander toute « penaude », sans aucune retenue, ni honte de différer le paiement de la prime d’intéressement.

Alors qu’une bonne partie de ses salariés subissent les effets du chômage partiel, que les pertes de salaires se font cruellement ressentir dans leur quotidien.

A aucun moment, la Direction ne s’inquiète du sort de ses salariés. Elle ne se demande même pas dans quelles conditions ses salariés vivent aujourd’hui. Si il ou elle arrive à joindre les deux bouts, si il ou elle mange à sa faim, subvient au bien être de leur famille.

La Direction doit se dire ? : « Peu importe leur condition seul prime le bien être du groupe Caterpillar et de nos vénérés actionnaires »

Aujourd’hui plus que jamais, dans ces moments difficiles ou tout le monde fait des efforts pour s’en sortir. La Direction devrait être la première à fédérer, à être profondément respectueuse des valeurs de notre société, des valeurs humaines envers les salariés qui font la richesse de l’entreprise. C’est dans la solidarité que l’on peut être efficace !

Le 11 février prochain, nous saurons quelle réponse va donner la justice à la demande de la Direction de Caterpillar. Cette même Direction qui accusait il y a plusieurs mois de cela les organisations syndicales CGT et CFDT de bloquer le paiement de la prime d’intéressement.

(Sans commentaire !)

Pour 2,50 $ de bénéfice par action

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 13:25

 

Pour 2,50 $ de bénéfice par action

Caterpillar licencie plus de 20.000

de ses salariés.

 

« Nous pensons que les bénéfices 2009 chuteront par rapport à ceux de 2008 ; nous prenons des mesures pour atteindre notre objectif de bénéfice par action de 2,50 dollars »

C’est par cette déclaration reprise par de nombreux médias que le PDG du groupe Caterpillar Jim OWENS a expliqué ce lundi 26 janvier les raisons qui le pousse à licencier plus de 20.000 de ses salariés dans le monde dont environ 600 suppressions de postes sur Grenoble et Echirolles.

Ainsi pour faire plaisir aux actionnaires pour leur garantir des dividendes sur l’exercice 2009. Caterpillar joue avec la vie de centaine de millier de famille qui on tout donné pour leur entreprise.

Dans un contexte ou les résultats du groupe reste bénéficiaire pour l’année 2008 (bénéfice net 4e trimestre 2008, 661 millions de dollars) ou nous venons d’enregistrer pour la 6e année consécutive le meilleur résultat. Nous ne pouvions attendre et rester sans rien faire. Il fallait agir !

Les salariés de Caterpillar largement représentés.

La journée de grève et de manifestation déclenchée à l’appel de l’ensemble des syndicats a été largement suivie, jeudi 29 janvier. Cette mobilisation qui a été importante (60.000 manifestants à Grenoble) illustre le malaise social qui se développe dans le pays. Les conséquences de la crise financière et économique, le plan de relance qui favorise l’investissement aux dépens du pouvoir d’achat des salariés, la crainte du retour au chômage de masse, ont contribué à la dégradation du climat social.

Tous les secteurs, toutes les catégories de salariés de l’entreprise étaient présents lors de cette manifestation même les retraités de Caterpillar ont rejoint le cortège pour soutenir leurs anciens collègues. Présent en tête du cortège de cette manifestation, plus de 800 salariés ont entonné, chanté, crié les slogans du moment «… Sarkozy si tu savais ta réforme où on se la met… » « …Tous ensemble, tous ensemble… » « …les métallos sont dans la rue… » et bien d’autres.

Cette mobilisation des salariés de Caterpillar à cette manifestation ajoutée à celle de l’assemblée générale du 23 janvier dernier à la salle des fêtes d’Echirolles (plus de 1000 personnes) démontre la volonté et la détermination de tous ceux qui souhaitent agir pour leur avenir. Cette dégradation du climat social dans l’entreprise ne doit pas laisser notre Direction insensible à la situation en essayant de brader les acquis sociaux de leurs salariés.

Dans ce contexte ou le pire de la crise reste devant nous, cette mobilisation exceptionnelle donne sans contexte du poids et de la légitimité aux organisations syndicales de salariés pour lutter efficacement contre les attentes de nos patrons. Cette mobilisation de masse est l’une des conditions pour rappeler à notre direction qu’il faudra compter sur votre détermination et notre fermeté pour préserver nos acquis sociaux.

 

C’est dans la solidarité que l’on peut être efficace !

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE