CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

10 juillet, 2009

Réception sans petit four

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:50

 

Réception sans petit four, ni trompette à Grenoble !

 

Ce matin vendredi 10 juillet à l’annonce de la venue d’une délégation de représentant de Caterpillar Inc dont le n°2 mondial dans les locaux de Cat. France.

Les salariés de l’usine de Grenoble ont souhaité s’inviter à la réception organisée par la direction de Cat. France.

Ainsi, de façon spontanée les salariés ont pour la plupart rejoint le cortège des manifestants.

Dans une ambiance digne des manifestations de ces dernières semaines, le message adressé à M. Chris SCHENA qui est venu au contact des salariés, était très clair.

Ces derniers souhaitaient rappeler :

-         Qu’ils ne sont pas que des numéros que l’on remplace à sa guise,

-         Que la hiérarchie cesse toute pression, intimidation sur les salariés,

-         Que ces méthodes de management sont inhumaines et révolues,

-         Que dans la situation actuelle il est nécessaire de trouver un autre mode de relation de travail et avant tout d’améliorer la communication qui est inexistante dans l’entreprise.

M. SCHENA a déclaré que : « L’on ne lui facilitait pas la vie », mais a répondu avoir entendu et compris le message. Par ailleurs, il s’est engagé personnellement en donnant sa parole pour que cette entreprise continue d’exister.

On demande qu’à le croire mais compte tenu du contexte actuel, permettez-nous d’en douter !

Dans la discussion, un des membres du groupe de Direction nous a expliqué que la venue du n°2 mondial de Cat. Inc à Grenoble était conditionné au fait que le site de Grenoble était en concurrence au profit du marché asiatique. En d’autres termes Cat. Asie est en train de damer le pion à Cat. Grenoble.

En conclusion, après ces annonces peu réjouissantes : nous souhaitons remercier une fois de plus la solidarité des salariés qui a été exemplaire sur le bâtiment de Grenoble. Il n’aura fallu que quelques minutes pour rassembler l’ensemble des personnels de l’atelier pour venir exprimer leur raz le bol sur les pressions et tensions qui règnent dans les ateliers de production.

9 juillet, 2009

Réunion CE

Classé dans : Actu. CE — cgtcaterpillar @ 19:53

 

Réunion sur l’aménagement du temps de travail du 09 juillet 09.

 

« Le travail à la carte est annoncé ! »

 

Ce matin s’est tenu la première des réunions autour de l’accord cadre signées par trois organisations syndicales de salariés (CFDT, FO et CFTC).

Pour rappel : cet accord cadre a été signé au cours des négociations sur le PSE dont le résultat à ce jour est le licenciement de 600 de nos collègues de travail avec 133 « otages »

Il est important de vous préciser que les organisations syndicales ont vocation à discuter que du contenu déjà établi autour de cet accord cadre.

Ce qui ressort des discussions et du ressenti que l’on peut exprimer autour de cette 1ère réunion. C’est ni plus ni moins que du travail à la carte.

La Direction n’a cessé de nous rappeler que pour l’avenir du site il leur faut encore plus de flexibilité dans le travail qui doit se traduire par :

-          30% de flexibilité au lieu de 10% actuellement (source direction),

-          revaloriser son image auprès du groupe,

-          réduire les coûts, en supprimant au passage les cars de ramassage (en discussion…) pour les voitures de fonctions, elle ne sait pas nous répondre !

-          modifier les horaires de travail pour certaines catégories de salariés,

-          imposer à sa convenance la prise des jours RTT soit 15 et 9 jours, avec un délai de prévenance (préavis) de 7 jours,

-          en cas d’aléa de production c’est-à-dire un fait qui n’est pas de la responsabilité du salarié, elle souhaite proposer au salarié de rentrer chez lui avec un préavis de ½ journée,

-          le maintient et de façon non négociable des 15 samedis collectif,

-         

Par ailleurs, concernant le point sur la prime d’intégration. Ce point a été simplement retiré des débats, elle ne concerne pas la discussion autour de l’aménagement du temps de travail prévu dans le cadre de cet accord cadre. Pour le moment, cette prime d’intégration est maintenue en l’état. Il n’est pas dit que la direction dans un futur proche ne souhaite pas la remettre en cause, puisqu’elle prétend que cela lui coûte trop cher !

En conclusion, tous les points critiques sont déjà plus ou moins bouclés. Il va de soi que seule la volonté de tous, la mobilisation de tous s’impose pour faire évoluer et bouger ces négociations.

 

Prochaine réunion au retour des congés entre le 21 et 24 août 09 !

7 juillet, 2009

La coupe est pleine, çà suffit !

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:14

 

La coupe est pleine, çà suffit !

 

Depuis la suppression de 600 postes dans l’entreprise avec les conséquences humaines et organisationnelles provoquées par ces licenciements économiques, vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeller pour dénoncer les tensions continues perpétrées par la hiérarchie.

Les pressions, intimidations sont les rapports humains, les relations de travail auxquelles de nombreux salariés sont confrontés dans leur quotidien. Stress, anxiété, angoisse, désarroi sont les sentiments exprimés par de nombreux salariés sur leur poste de travail.

Alors que la « perte » de nos collègues licenciés est encore vive, que la situation conjoncturelle ne s’améliore pas, que nous continuons à faire du chômage partiel pour faire face à cette baisse continue de la production avec comme conséquence à court terme de voir partir de nouveau d’autres collègues licenciés économiques. Il est inadmissible d’être traité de la sorte ! La coupe est pleine, çà suffit !

Si notre Direction ne donne pas depuis des mois de signe encourageant sur l’avenir de Caterpillar France.

Pouvons-nous et devons-nous accepter d’être traité de la sorte ?

Si le site de Cat. France est à ce point en danger, il nous semble que ce n’est pas en durcissant les rapports et les relations humaines que nous obtiendrons de meilleurs résultats ! Il est plus que temps d’avoir un dialogue constructif avec l’ensemble des salariés plutôt que de jouer avec la santé de ces derniers.

Pour que cesse ces pressions, intimidations, pour que nous puissions interpeller la Direction, les administrations concernées (inspection du travail, médecine du travail, les pouvoirs publics…) de ce qui se passe à Caterpillar.

Nous vous invitons à nous faire part de tout manquement, tout débordement de votre hiérarchie mettant en danger vos conditions de travail, votre santé, afin que nous puissions alerter l’autorité compétente pour qu’elle intervienne et prenne conscience de la situation et des enjeux.

Après 9 semaines de luttes, parce que l’action n’est jamais finie, il est plus que temps de se faire réentendre !

Chômage, mode d’employeur…

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 13:05

 

Chômage, mode d’employeur…

 

Çà pourrait s’appeler le « Petit Manuel du patron voyou » ou «  Les dix commandements du parfait libéral ». Sous le titre « Trucs et astuces pour fermer une usine » l’ « Huma » (29/6),exemples à l’appui, a répertorié les combines imaginées par les entreprises pour mettre la clef sous la porte en ayant l’air d’y avoir été contraintes par la dure loi du marché.

Règle n°1 : « donner les commandes des clients à une autre usine ». Moins l’usine produit, moins elle est rentable. C’est comme ça qu’Areva a liquidé deux sites. Presque aussi efficace, « provisionner ». On sort de l’argent des comptes. Avec, on finance la restructuration et on la présente comme inévitable puisque le bilan est plombé par les sommes ponctionnées. Voir PSA en 2009.

Autre manip’ « transférer les profits vers d’autres usines ». On fourgue les bénéfices de tel site de production à tel autre. Pour noyer le poisson, rien de tel que le transfert de marge dans un bilan comptable.

Si, avec tous ces coups fourrés, l’usine condamnée à mort bouge encore, reste la bonne vieille recette du «n’avoue jamais ».

Champion de la discipline, Michelin ! En pleine déconfiture de l’industrie du pneu, officiellement tout baignait…

jusqu’à l’annonce, mi-juin, de 1093 suppressions d’emplois.

Autre grand classique, « laisser vieillir les installations et diminuer les investissements ».

Sur site de Gandrange, ArcelorMittal  a coupé progressivement les vivres à partir de 2005.

Plus innovant, le « clonage ».

Avant de mettre la clé sous la porte, la direction ouvre une usine qui produit la même chose que celle qu’il veut fermer. Illustration récente : Molex, dont une sœur jumelle est née aux USA.

 

Enfin, arme absolue : « laisser le contribuable payer l’addition ». C’est encore le plus simple !       B.R.

(Article du Canard enchainé …)

P.S : A vous de trouver : Quelle est le scénario choisi par notre direction ?

5 juillet, 2009

La coupe est pleine

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 10:44

 

La coupe est pleine, çà suffit !

 

Depuis la suppression de 600 postes dans l’entreprise avec les conséquences humaines provoquées par ces licenciements économiques et organisationnelle, vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeller pour dénoncer les tensions continues perpétrées par la hiérarchie.

Pression, intimidation, stress se sont les rapports humains, les relations de travail auxquels de nombreux salariés sont confrontés dans leur quotidien.

Alors que la « perte » de nos collègues licenciés est encore vive, que la situation conjoncturelle ne s’améliore pas, que nous continuons à faire du chômage partiel pour faire face à cette baisse continue de la production avec comme conséquence à court terme de voir partir de nouveau d’autres collègues licenciés économique. Il est inadmissible d’être traité de la sorte !

Si notre Direction ne donne depuis des mois aucun signe positif sur l’avenir de Caterpillar France,

Pouvons-nous et devons-nous accepter d’être traité de la sorte ?

Si le site de Cat. France est à ce point en danger, il nous semble que ce n’est pas en durcissant les rapports et les relations humaines que nous obtiendrons de meilleur résultat !

Pour que cesse ces pressions, intimidations, pour que nous puissions interpeller la Direction, les administrations concernées (inspection du travail, médecine du travail, les pouvoirs publics…) de ce qui se passe à Caterpillar.

Nous invitons l’ensemble des salariés à nous rejoindre au cours du débrayage de mercredi 08 juillet prochain, afin que la Direction prenne conscience de la situation et des enjeux ; pour peser également sur les réunions futures sur la négociation autour de la réorganisation du temps de travail voulu par la Direction qui débuteront le jeudi 09 juillet à 9h00.

Nous invitons également les autres organisations syndicales à prendre part à cette initiative !

Après 9 semaines de luttes, parce que l’action n’est jamais finie, il est plus que temps de se faire réentendre !

L‘avenir de nos conditions de travail ne dépende que de vous. Pour que ce moment de débat et d’échange sur ce que nous vivons soit un moment fort et que nous puissions faire évoluer nos conditions de travail.

 

Venez participer à ce débrayage qui aura lieu le mercredi 08 juillet prochain :

-         en équipe jour de 10 h à 12 h,

-         en équipe soir de 17 h à 19 h.

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE