CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 7 juillet 2009

7 juillet, 2009

La coupe est pleine, çà suffit !

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:14

 

La coupe est pleine, çà suffit !

 

Depuis la suppression de 600 postes dans l’entreprise avec les conséquences humaines et organisationnelles provoquées par ces licenciements économiques, vous êtes de plus en plus nombreux à nous interpeller pour dénoncer les tensions continues perpétrées par la hiérarchie.

Les pressions, intimidations sont les rapports humains, les relations de travail auxquelles de nombreux salariés sont confrontés dans leur quotidien. Stress, anxiété, angoisse, désarroi sont les sentiments exprimés par de nombreux salariés sur leur poste de travail.

Alors que la « perte » de nos collègues licenciés est encore vive, que la situation conjoncturelle ne s’améliore pas, que nous continuons à faire du chômage partiel pour faire face à cette baisse continue de la production avec comme conséquence à court terme de voir partir de nouveau d’autres collègues licenciés économiques. Il est inadmissible d’être traité de la sorte ! La coupe est pleine, çà suffit !

Si notre Direction ne donne pas depuis des mois de signe encourageant sur l’avenir de Caterpillar France.

Pouvons-nous et devons-nous accepter d’être traité de la sorte ?

Si le site de Cat. France est à ce point en danger, il nous semble que ce n’est pas en durcissant les rapports et les relations humaines que nous obtiendrons de meilleurs résultats ! Il est plus que temps d’avoir un dialogue constructif avec l’ensemble des salariés plutôt que de jouer avec la santé de ces derniers.

Pour que cesse ces pressions, intimidations, pour que nous puissions interpeller la Direction, les administrations concernées (inspection du travail, médecine du travail, les pouvoirs publics…) de ce qui se passe à Caterpillar.

Nous vous invitons à nous faire part de tout manquement, tout débordement de votre hiérarchie mettant en danger vos conditions de travail, votre santé, afin que nous puissions alerter l’autorité compétente pour qu’elle intervienne et prenne conscience de la situation et des enjeux.

Après 9 semaines de luttes, parce que l’action n’est jamais finie, il est plus que temps de se faire réentendre !

Chômage, mode d’employeur…

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 13:05

 

Chômage, mode d’employeur…

 

Çà pourrait s’appeler le « Petit Manuel du patron voyou » ou «  Les dix commandements du parfait libéral ». Sous le titre « Trucs et astuces pour fermer une usine » l’ « Huma » (29/6),exemples à l’appui, a répertorié les combines imaginées par les entreprises pour mettre la clef sous la porte en ayant l’air d’y avoir été contraintes par la dure loi du marché.

Règle n°1 : « donner les commandes des clients à une autre usine ». Moins l’usine produit, moins elle est rentable. C’est comme ça qu’Areva a liquidé deux sites. Presque aussi efficace, « provisionner ». On sort de l’argent des comptes. Avec, on finance la restructuration et on la présente comme inévitable puisque le bilan est plombé par les sommes ponctionnées. Voir PSA en 2009.

Autre manip’ « transférer les profits vers d’autres usines ». On fourgue les bénéfices de tel site de production à tel autre. Pour noyer le poisson, rien de tel que le transfert de marge dans un bilan comptable.

Si, avec tous ces coups fourrés, l’usine condamnée à mort bouge encore, reste la bonne vieille recette du «n’avoue jamais ».

Champion de la discipline, Michelin ! En pleine déconfiture de l’industrie du pneu, officiellement tout baignait…

jusqu’à l’annonce, mi-juin, de 1093 suppressions d’emplois.

Autre grand classique, « laisser vieillir les installations et diminuer les investissements ».

Sur site de Gandrange, ArcelorMittal  a coupé progressivement les vivres à partir de 2005.

Plus innovant, le « clonage ».

Avant de mettre la clé sous la porte, la direction ouvre une usine qui produit la même chose que celle qu’il veut fermer. Illustration récente : Molex, dont une sœur jumelle est née aux USA.

 

Enfin, arme absolue : « laisser le contribuable payer l’addition ». C’est encore le plus simple !       B.R.

(Article du Canard enchainé …)

P.S : A vous de trouver : Quelle est le scénario choisi par notre direction ?

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE