CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

27 novembre, 2009

Nouvelle polémique sur le chômage

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:24

Dépêches 27/11/2009 à 19h02

La mesure du chômage en France au coeur d’une nouvelle polémique

Nouvelle polémique sur le chômage dans Actualité

(© AFP photo AFP)

PARIS (AFP) – Le nombre d’inscrits au chômage a suscité une nouvelle polémique vendredi, le porte-parole du PS Benoît Hamon traitant le directeur général de Pôle emploi de « canaille » et l’accusant « de tordre les statistiques », s’attirant de vives répliques de l’intéressé et du gouvernement.

Au lendemain de l’annonce d’une forte hausse en octobre, le responsable PS a reproché au directeur de l’organisme public, Christian Charpy de « servir d’auxiliaire à la communication gouvernementale » en mettant l’accent sur la catégorie A, recouvrant les seuls demandeurs d’emploi n’ayant pas du tout travaillé dans le mois.

« Le directeur de Pôle emploi est une canaille de continuer à procéder ainsi, de tordre les statistiques pour expliquer que finalement tout va mieux qu’ailleurs », a-t-il affirmé.

M. Charpy avait estimé lundi que le nombre de demandeurs d’emploi « restera en dessous de la barre des 3 millions inscrits en catégorie A », malgré une augmentation attendue encore « pendant plusieurs mois ».

Dans cette catégorie, seule évoquée jeudi dans le communiqué de réaction de la ministre de l’Economie Christine Lagarde, le nombre d’inscrits à Pôle emploi s’élevait fin octobre à 2,6 millions en France métropolitaine.

Mais, avec les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (A, B, C), le nombre d’inscrits « tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi » avoisinait 3,8 millions en métropole et plus de 4 millions avec les Dom – barre qui n’avait plus été franchie depuis fin 2005.

Toutes catégories confondues, y compris les demandeurs d’emploi en formation ou en contrats aidés, le nombre d’inscrits approchait de 4,3 millions, selon les 18 pages de statistiques publiées jeudi par le ministère et Pôle emploi, qui n’intègrent cependant pas quelque 330.000 seniors dispensés de recherche d’emploi.

« Quand on calcule toutes les catégories de demandeurs d’emplois, c’est 5 millions, ce n’est pas 2,6 millions! », a lancé M. Hamon, s’émouvant que les agents de Pôle emploi doivent suivre un nombre record de demandeurs d’emploi.

Soulignant que Pôle Emploi publiait les différentes catégories de demandeurs d’emploi, et pas une seule, M. Charpy lui a rétorqué que « les chiffres sont totalement transparents » et qu’il se réservait la possibilité « de porter plainte pour diffamation ».

Le secrétaire d’Etat à l’Emploi Laurent Wauquiez a aussi vertement réagi vendredi, démentant tout « artifice sur les statistiques » et affirmant qu’ »en matière de camouflage de statistiques, Benoît Hamon est un expert » comme ex-conseiller en 1997-1998 de Martine Aubry, alors ministre de l’Emploi.

Le président du conseil d’administration de Pôle emploi, Dominique-Jean Chertier, s’est élevé contre « cette polémique stérile et sans fondement ».

Alors que le chômage, fortement accru depuis un an sous l’effet de la plus forte récession depuis l’après-Guerre, est en tête des préoccupations des Français, sa mesure suscite ainsi de nouveau une controverse, à quatre mois des élections régionales.

En 2007, la fiabilité des chiffres du chômage avait alimenté des mois de polémique, le gouvernement se trouvant accusé en pleine campagne présidentielle de vouloir dissimuler des chiffres moins flatteurs qu’annoncé.

Plusieurs réformes ont suivi. Les statistiques de l’Insee sur le taux de chômage, devenues trimestrielles, ont été disjointes des données de Pôle emploi sur les inscrits, qui ont vu leur présentation modifiée mais toujours contestée.

Pour mieux appréhender un chômage aux contours plus flous, de nouveaux indicateurs ont été créés par l’Insee (taux de sous-emploi, etc).

Grippe H1N1 : plus d’un millier de morts en une semaine

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:06

Grippe H1N1 : plus d’un millier de morts en une semaine, selon l’OMS

[ 27/11/09  - 18H36 - AFP  ]

© AFP/archives - Joseph Barrak

Le virus de la grippe H1N1 a fait « au moins 7.826 morts » dans le monde, soit plus d’un millier de décès supplémentaires (+ 16%) en une semaine, selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié vendredi.

Le nombre de victimes a fait un bond spectaculaire en Europe avec une progression de plus de 85% en une semaine, atteignant « au moins 650 morts » (+ 300).

Le continent américain reste cependant le plus durement frappé par la pandémie avec 5.360 morts enregistrés (+ 554 décès), suivi par la région Asie-Pacifique avec au moins 1.382 morts (+ 59).

Le précédent bilan mondial de l’OMS faisait état d’environ 6.750 morts dans 206 pays et territoires.

L’OMS relève « des signes que l’activité de la maladie a atteint un pic en Amérique du Nord, dans les Iles Caraïbes et dans un nombre limité de pays européens ».

« Aux Etats-Unis et au Canada, la transmission grippale reste très active et géographiquement étendue », selon les données de l’OMS, qui note que « l’activité de la maladie semble avoir atteint un pic dans toutes les régions des Etats-Unis ».

« Au Canada, l’activité grippale reste similaire mais le nombre d’hospitalisations et de décès est en augmentation », précise encore l’organisation basée à Genève.

« En Europe, la généralisation et la transmission croissante du virus pandémique a été observée à travers le continent et la plupart des pays qui n’avaient pas encore constaté au cours des dernières semaines une activité élevée de maladies grippales ont vu leur augmentation rapide », relève l’OMS.

« Une très forte activité (du virus) a été constatée en Suède, en Norvège, en Moldavie et en Italie » tandis que la maladie a déjà atteint un pic en Belgique, en Bulgarie, au Belarus, en Irlande, au Luxembourg, en Norvège, en Serbie, en Ukraine et en Islande, précise l’OMS.

« Plus de 99% des virus de type A en Europe étaient des virus pandémique H1N1 2009″, selon les données de l’organisation.

Les organisations de la CGT signe l’ANI bis

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 12:48

Les organisations de la CGT signe l’ANI bis dans * Flash info / Affichage pdf La Cgt signe l’Ani sur le chômage partiel .pdf

26 novembre, 2009

Tous ensemble venez soutenir notre camarade

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 18:25

 

Moi, je vais SOUTENIR Alexis MAZZA !

 

Après la première victoire au Tribunal qui confirme le mandat de Délégué Syndical Central d’Alexis MAZZA, il ne reste plus qu’à attendre que le Ministre tienne sa parole !

La Direction de Caterpillar en appelle au Ministre du Travail afin de pouvoir licencier Alexis MAZZA.

La Direction de CATERPILLAR ne supporte pas en effet qu’Alexis soit aussi apprécié par les salariés et les élus. Par ailleurs, Alexis a joué un rôle essentiel dans le rassemblement des deux CGT Caterpillar Grenoble et Echirolles. A travers notre camarade, c’est toute la Cgt qui est attaquée.

Les pressions exercées pour licencier Alexis sont intolérables. Le droit  d’exercer une activité syndicale doit être libéré de toute forme de pression et de discrimination.

Alors l’USTM CGT Isère et l’UD CGT Isère appellent l’ensemble de ses syndicats à venir nombreux le    

 

mardi 15 décembre 2009, à 10H

 Devant la PREFECTURE

 

En présence du Secrétaire Fédéral de la Métallurgie MARTINEZ Philippe.

Mobilisons nous nombreux, et faisons une priorité de ce rassemblement, pour que demain les salariés ne craignent plus de se faire licencier pour délit de syndicalisme !

Avalanche de licenciements

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 18:02

 

Grenoble, le 25 novembre 2009

 

Attention avalanche de licenciements disciplinaires

 

Ce jour, à 13h15, l’ensemble de l’atelier de Grenoble a décidé spontanément avec leur syndicat CGT de manifester leur mécontentement à travers un débrayage.
Effectivement, il ne se passe pas une semaine sans qu’un salarié ne se fasse licencier.

Cette semaine cela a été au tour d’un salarié de la ligne des chaînes.

Il est évident que notre employeur veut instaurer un climat de terreur dans cette entreprise.

La seule réponse que nous pouvons apporter est une réponse collective comme nous venons de le faire.

Sans cette solidarité, nos conditions de travail, qui se dégradent déjà fortement, ne vont pas s’améliorer.

Nous avons passé plusieurs messages à la direction :
1.     Revenir sur le licenciement du salarié de la ligne des chaînes.

2.     Ne pas continuer à licencier à tour de bras dans cette entreprise et à faire attention à la stratégie qu’elle va mettre en place dans les prochains jours car la méthode du tout répressif n’est sûrement pas la meilleur des méthodes pour relancer l’entreprise et pour motiver les salariés dans leur travail.

3.     Nous ne nous laisserons pas faire et nous réagirons à chaque fois que les salariés le demanderont.

Les élus CGT Caterpillar

1234
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE