CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 23 avril 2010

23 avril, 2010

Panorama de Presse CGT

Classé dans : Panorama Presse CGT — cgtcaterpillar @ 20:52

image1.gif

Panorama de Presse CGT dans Panorama Presse CGT pdf Panorama de Presse CGT du 23 04 10

Plusieurs milliers de salariés d’Airbus manifestent pour leurs salaires

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:47

LEMONDE.FR | 23 avril 2010 | avec AFP et Reuters

 |

Plusieurs milliers de salariés d’Airbus, – près de dix mille selon les syndicats – ont manifesté vendredi 23 avril en fin de matinée sur les trois sites de production français de l’avionneur européen pour réclamer des hausses de salaire et une amélioration des conditions de travail.

Retraites: Thibault (CGT) appelle Sarkozy à tenir compte du contexte

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 18:58

[ 23/04/10  - 16H48 - AFP  ]

© AFP - Fred Dufour

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a averti vendredi le président Nicolas Sarkozy que le « contexte social et politique » ne lui permettrait pas d’ »imposer n’importe quoi » en matière de réforme des retraites.

« Le président de la République doit bien apprécier qu’il n’est pas dans un contexte social et politique pour imposer n’importe quoi », a déclaré devant la presse le leader de la CGT, dans une allusion à la lourde défaite de la majorité aux élections régionales il y a un mois.

Bernard Thibault s’exprimait au côté de la secrétaire nationale du Parti communiste français, Marie-George Buffet, après une rencontre de deux heures, au siège de la CGT, entre des délégations du syndicat et du parti.

Le chef de l’Etat « va devoir bien réfléchir sur la hauteur du curseur », autrement dit sur l’importance des changements qu’il entend opérer en matière de retraites, a ajouté le numéro un de la CGT.

M. Thibault a souligné « l’importance particulière, cette année » du 1er mai, en raison de cette réforme. « Les mobilisations auront une influence » sur le contenu de la réforme, « on peut avoir des manifestations de grande ampleur, ça comptera », a-t-il insisté.

Il a fait état d’un « très large consensus » entre les deux organisations sur « l’analyse de la démarche gouvernementale » et « les réponses » à apporter au déficit des retraites, Mme Buffet parlant de « convergences sur les solutions alternatives ».

La numéro un du PCF a détaillé les propositions de son parti, à commencer par « le développement de l’emploi qualifié et bien rémunéré », générateur de ressources pour les régimes de retraite. « 100.000 chômeurs de moins, c’est 2 milliards d’euros immédiatement » dans les caisses de retraite, a-t-elle déclaré.

Le PCF est aussi favorable à « des cotisations patronales qui tiennent compte de la valeur ajoutée » des entreprises, à la mise à contribution des revenus financiers pour un montant de « 20 mds », et à « la fin des exonérations de cotisations patronales » qui rapporterait « 30 mds ».

Marie-George Buffet a rappelé que le PCF allait mener à partir du 1er mai « une très grande campagne d’explication » pour la défense des retraites, « de même niveau qu’en 2005 sur le Traité constitutionnel européen (TCE) », a-t-elle précisé.

« Ne faisons pas croire que nous serions dans un tunnel où la solution serait de travailler plus, travailler plus », a-t-elle lancé.

Elle a souhaité que, de la même manière qu’une intersyndicale appelle à défiler le 1er mai et recherche des convergences entre syndicats sur les retraites, « les forces de gauche se rassemblent sur un projet alternatif sur les retraites ».

Tous deux ont jugé « paradoxal » que, selon M. Thibault, « les organisations syndicales soient privées de débat sur la question du financement des retraites » alors qu’une réforme est officiellement « justifiée par les impasses financières » des régimes de retraite.

L’usine Delphi de Strasbourg menacée de fermeture

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 18:52

LEMONDE.FR avec AFP | 23.04.10 | 12h39  •  Mis à jour le 23.04.10 | 12h39

L‘usine de Strasbourg de l’équipementier automobile américain Delphi pourrait fermer à la fin de cette année. Lors d’un comité d’établissement, mercredi 22 avril à Strasbourg, le groupe américain (ex-filiale de General Motors) a fait savoir aux représentants des salariés qu’il n’avait pas trouvé de repreneur pour ce site, qui emploie trois cent vingt-sept salariés et produit des pompes hydrauliques pour direction assistée. L’échéance avait été fixée au 20 avril. Contacté par l’AFP, Geoffroy Vilbert, le porte-parole de Steering France, la société qui coiffe le site de Strasbourg, a confirmé l’échec et l’arrêt de la recherche d’un repreneur. La décision sur l’avenir du site strasbourgeois appartient à la direction américaine de Delphi.

Le groupe américain ayant de longue date fait savoir que l’absence de repreneur entraînerait la « cessation progressive d’activité » d’ici à fin 2010, cette situation rend probable la fermeture de l’usine, ont indiqué à l’AFP Sébastien Dettwiller, délégué CGT, et Philippe François, délégué CFTC. Le projet de fermeture pourrait être officialisé courant mai lors d’un comité central d’entreprise de Steering France.

Cheminots La grève contraint la direction à bouger

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 18:42

image1.gif

Vendredi 23 avril 2010, par Frédéric Dayan

Le président de la SNCF a eu beau affirmer « pas de prime à la grève », afin de démobiliser les cheminots, ignorer le mécontentement et les exigences exprimés massivement, il reste que lors des rencontres bilatérales avec les organisations syndicales, la direction a été contrainte à des annonces.

Dans un communiqué du 21 avril, la fédération CGT fait notamment état d’une annonce sur l’emploi : « le budget 2010, initialement fixé entre 1000 et 1800 recrutements, dépassera les 2300 selon la direction et devrait atteindre les 3000 en fonction des remontées issues des négociations régionales », rapporte la fédération. La CGT cheminot indique également que Les négociations régionales sont étendues à l’ensemble des régions et viendront ainsi alimenter les Tables Rondes nationales. En revanche, « sur la question des salaires, la direction reste dans la provocation en maintenant la perte du pouvoir d’achat » entérinée deux organisations syndicales.
La fédération CGT conclut : « dans un contexte où toutes les manœuvres, coups tordus ou autres manipulations ont émaillé le conflit, les cheminots, avec la CGT, ont su rester lucides et mobilisés pour contraindre la Direction à négocier. Pour l’avenir du Service Public ferroviaire, le développement de l’emploi à statut, les salaires et l’amélioration des conditions de vie et de travail des cheminots, la CGT ne lâchera rien ! La CGT appelle ceux qui ne l’ont pas encore fait à rejoindre les 148 cheminots qui ont adhéré à la CGT depuis le début du conflit. « 

12
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE