CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

23 juillet, 2010

Enfin les vacances !

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:10

http://cgtcaterpillar.unblog.fr/files/2009/11/image1.jpg

 

Enfin les vacances !

 

Très certainement attendues et méritées, les vacances d’été 2010 n’ont jamais été aussi espérées que cette année.

Avant de vous souhaiter à toutes et à tous de bonnes vacances, avant de troquer nos tenues de travail contre des vêtements de circonstance pour passer les meilleures vacances possibles avec nos proches. Quel bilan peut-on tirer de ce premier semestre ? Si on mesure le taux de satisfaction, d’engouement des salariés au travail depuis le début de l’année, on peut affirmer que c’est un fiasco social et économique !

Social : avec l’application depuis le 04 janvier du nouvel accord sur le temps de travail et les changements importants occasionnés sur le rythme de travail avec les changements d’horaire. Quel bilan peut-on en tirer, pas grand-chose, si ce n’est fatigue, stress, pour celles et ceux qui subissent ce changement. Bonjour les conditions de travail !

Economique : si l’on voit déjà poindre une remontée des commandes sur l’exercice 2010, seulement 2 mois après la date limite du PSE (fin mai 2010), les embauches qui repartent à la hausse (102 annoncées pour fin août) ne sont que des contrats précaires CDD et intérim. Proposées en priorité aux anciens salariés de Caterpillar licenciés, elles ne seront pas suivies d’une embauche définitive, dixit la Direction, compte tenu des incertitudes qui pèsent sur l’activité économique du moment.

En tout cas, par cette démonstration, n’ayons pas peur des mots, on peut reconnaître que la direction a su tirer profit de la crise économique pour mettre en application un nouvel accord basé sur une flexibilité plus importante. Mr POLUTNIK, avant de partir vers d’autres horizons, permettez-nous de vous « féliciter » pour l’action que vous avez su mener afin d’arriver à vos fins !

Que dire des négociations annuelles obligatoires de 2010, déprimantes, décourageantes, plus de 70% des salariés n’ont pas eu la moindre augmentation de mérite. Et avec cela, on vient vous dire de rester motivés, d’être corvéables à merci !

Que reste-t-il de positif dans tout cela ? Sur le plan comptable pas grand-chose, sur le plan humain de très belles choses. On a vu tout au long de ce semestre une mobilisation importante des salariés autour des différents thèmes comme les N.A.O, les débrayages au Whex, en logistique, en peinture, à l’outillage … à Grenoble comme à Echirolles. La mobilisation importante (du jamais vu ces dernières années) autour des retraites, non-cadres et cadres main dans la main et dans la rue. La rencontre de nos collègues étrangers de Caterpillar les 27, 28 et 29 avril dernier organisée par la FIOM (Fédération Internationale des Ouvriers de la Métallurgie) et initiée par la CGT. Rencontre qui aura permis de mettre en place un réseau international des syndicats de Caterpillar qui pourra intervenir au plus près de nos décideurs.

Cette chaine humaine, ces valeurs que nous salariés de Caterpillar nous défendons doivent être une force au service de tous. L’actualité ne s’arrêtant pas pendant les vacances, reposez-vous et profitez pleinement de vos vacances !

BONNES VACANCES !

Déclaration fédérale concernant General Motors

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 13:05

Déclaration fédérale concernant General Motors dans Actualité arton674-bcbd2

Publié le vendredi 23 juillet 2010 dans Politique revendicative

En finir avec le chantage au moins disant social.

Une nouvelle fois, des salariés d’une entreprise sont victimes d’un chantage à l’emploi au nom de la compétitivité et l’avenir de l’entreprise. C’est ce choix entre une remise en cause d’acquis sociaux, comme des journées de réduction de temps de travail et un gel des salaires pendant au moins 2 ans, ou préserver son emploi, que la direction de GM Strasbourg propose aux salariés.

Pour justifier cette décision, les responsables de l’entreprise n’hésitent pas à comparer les salaires en France avec ceux pratiqués au Mexique pour tenter d’expliquer des écarts de coûts…

Cela devient une habitude dans notre pays de pratiquer de la sorte pour préserver des emplois ou en limiter les suppressions. Dans la métallurgie et notamment dans la filière automobile, cette pratique est courante comme ce fut le cas chez BOSCH à Vénissieux, dans le groupe Hewlett-Packard ou encore chez Continental en Haute-Garonne. Il faut faire un bilan de ces pratiques patronales qui se traduisent toujours à moyen terme par des réductions d’emplois voir à la fermeture des sites et se conjuguent souvent par des aides publiques au nom du maintien de l’emploi.

Comparer systématiquement les droits et acquis sociaux des salariés en France avec des salariés de pays émergents souvent sans droits, travaillant dans des conditions les plus difficiles parfois au péril de leur vie, est inadmissible et insupportable.

IL FAUT ARRETER AVEC CETTE PRATIQUE DE REFERENCE AU « MOINS DISANT SOCIAL »

De telles pratiques ne peuvent qu’être condamnées par les pouvoirs publics. Elles sont un non-sens économique et la négation de l’efficacité du travail.

Nous constatons que les patrons du CAC 40 ont plus tendance à regarder « vers le haut » et les pratiques les plus avantageuses pour justifier leur propre salaire, leur parachute ou retraite dorée. Cette pratique du référendum, le couteau sous la gorge et sans véritable solution alternative, n’est pas vraiment crédible. Dans ces conditions, nous comprenons les réactions des salariés. Il faut noter que les directions d’entreprise sont moins adeptes de la consultation du personnel quand il s’agit de valider des accords ou des Négociations Annuelles Obligatoires !!!

La CGT de GM s’est prononcée contre ce chantage en appelant à voter « non ». La FTM/CGT soutient cette position et se prononce pour un véritable projet industriel qui conjugue la garantie de l’emploi et le statut social du personnel.

Nous poursuivons notre combat avec les fédérations Européenne et Internationale de la Métallurgie pour la mise en place « d’accords cadres internationaux » qui favorisent le développement des droits sociaux des salariés et le progrès social partout dans le monde.

22 juillet, 2010

Caterpillar relève sa prévision 2010 après un bon 2e trimestre

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:46

CHICAGO (Reuters) – Caterpillar a relevé son estimation de résultat annuel après avoir publié un résultat trimestriel supérieur aux attentes, en mettant en avant une hausse des ventes sur les marchés émergents, notamment en provenance des clients du secteur de l’énergie et des mines.

Le numéro un mondial des engins de chantier explique que les hausses de prix qu’il a pu afficher sur ses excavatrices et autres turbines ont plus que compensé la baisse de chiffre d’affaires de sa filiale dans les services financiers.

Le bénéfice net du trimestre se monte à 707 millions de dollars ou 1,09 dollar par action, contre 371 millions ou 60 cents par titre au deuxième trimestre 2009.

Le chiffre d’affaires a bondi de 31% à 10,41 milliards de dollars. Les analystes attendaient en moyenne un profit de 85 cents par action pour un chiffre d’affaires de 9,8 milliards de dollars, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

En avant-Bourse, Caterpillar gagne 24 cents à 67,11 dollars.

Les commandes continuent à être supérieures aux livraisons aux concessionnaires. Le groupe pense à nouveau accroître sa production au second semestre.

Signe de confiance : le groupe a engagé 3.650 personnes cette année, 1.250 aux Etats-Unis et 2.400 à l’international après avoir licencié près de 30.000 personnes entre la fin 2008 et la fin 2009.

Caterpillar n’exclut toutefois pas une nouvelle récession en l’Europe et aux Etats-Unis.

Pour l’exercice, le groupe vise désormais un BPA allant de 3,15 et 3,85 dollars pour un chiffre d’affaires compris entre 39 et 42 milliards de dollars.

Il tablait auparavant sur un profit compris entre 2,50 et 3,25 dollars par action pour un chiffre d’affaires de 38 à 42 milliards de dollars.

Les analystes attendaient jusqu’ici un BPA 2010 de 3,29 dollars par action pour des facturations de $38,9 milliards, selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

James B. Kelleher, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Cyril Altmeyer

Violences à Villeneuve (Isère) La population a besoin de réponses sociales

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:26

image1.gif

Jeudi 22 juillet 2010, par Frédéric Dayan

Le limogeage express par Nicolas Sarkozy du préfet de l’Isère et son remplacement par un préfet issu des rangs de la police soulève une nouvelle fois des interrogations sur la politique « tout sécuritaire » et l’absence de réponses sociales apportées à la population des quartiers.

Le 30 juillet 2010, le chef de l’Etat viendra dans l’Isère pour mettre en place ce nouveau préfet. « Encore une fois, Nicolas Sarkozy décide de répondre à la situation par une mesure d’urgence sans concertation et à la hussarde », commente la CGT de l’Isère dans une déclaration. Elle relève que « la situation n’est pas nouvelle et nous ramène aux évènements de 2005 (émeutes des banlieues) qui ont été traités par des mesures répressives et stigmatisantes, sans apporter de réponses sociales et structurantes pour les populations.” La Cgt Isère condamne « toute forme de violence d’où qu’elle vienne et se refuse à tout amalgame. Nous alertons les pouvoirs publics sur le sentiment d’impuissance et de désespoir qui envahit les habitants du quartier. La Cgt exprime toute sa solidarité aux familles qui vivent actuellement dans un climat de peur renforcé par l’arsenal répressif déployé : survols nocturnes d’hélicoptère, omniprésence policière du RAID et du GIPN…. »

Pour l’Union Départementale CGT Isère, les événements graves vécus par les habitants de la Villeneuve ne se réduisent « ni à une crise des quartiers populaires, ni à une crise de la jeunesse, ni à la crise de l’immigration, mais à une crise sociale profonde qui touche et mécontente une grande partie de la société. «  Ainsi l’union départementale CGT rappelle que 30% de la population active du quartier de Villeneuve est au chômage et que plus de 50% des jeunes du quartier sont sans emploi, sans perspectives. “Cette situation est dûe aux politiques gouvernementales de restrictions budgétaires, de casse de l’emploi industriel, de régression de politiques publiques. De plus, la volonté du gouvernement d’imposer, entre autres, le recul de l’âge de départ à la retraite va aggraver la situation. La journée de grève et de manifestations unitaires du 7 Septembre prochain n’en devient que plus incontournable à Grenoble. Pour la CGT, les réponses sociales et républicaines se trouvent notamment dans la création d’emplois stables, de garanties sociales de haut niveau, de développement des services publics et dans la lutte sans merci contre toutes les discriminations. Le combat contre les inégalités passera aussi par la confiance pour tous dans les valeurs de la République mises à mal par le chef de l’Etat qui les restreint au « tout sécuritaire .”

Licenciement de salariés qui luttent pour les droits du travail chez Fiat en Italie

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 13:58

 [Missing Term] [Missing Term]

 Licenciement de salariés qui luttent pour les droits du travail chez Fiat en Italie dans Actualité 23626_5_big

Grève chez Fiat après le licenciement abusif de quatre salariés, renvoyés pour s’être opposés à des propositions de l’entreprise, dont la menace d’investir seulement dans la production que si les salariés acceptent de faire des concessions sur leurs conditions et leurs droits.

12345...8
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE