CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 16 septembre 2010

16 septembre, 2010

Appel à la manifestation du 23 septembre contre les retraites

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:37

Appel à la manifestation du 23 septembre contre les retraites dans Actualité arton1400-749a5

Ensemble, pour gagner une retraite à 60 ans pour tous, solidaire et équitable

Publié le 16 septembre 2010

arton1403-b815e dans Actualité

 

 

 

L’impressionnante mobilisation du 7 septembre a fait bouger le gouvernement. Les salariés de la métallurgie sont de plus en plus dans le mouvement. On a recensé plus de 2000 arrêts de travail dans les entreprises de notre profession, et des milliers des salariés qui ont participé à l’appel de leurs syndicats dans des mouvements de grèves et de manifestations.

Tous les sondages le confirment, c’est une large majorité qui soutient ce mouvement et rejette le projet de gouvernement. Cela donne confi ance dans les initiatives collectives.

La mobilisation continue

Le gouvernement, le patronat et le Président de la République sont en diffi culté devant cette exigence citoyenne. Le gouvernement tente de démobiliser, entre autre, par l’illusion de la prise en compte de la pénibilité alors qu’il ne se base que sur l’invalidité et l’incapacité. Pour la CGT, la reconnaissance de la pénibilité doit prendre en compte les réels critères factuels que subissent un grand nombre de salariés. Les organisations syndicales se sont mises d’accord pour continuer le renforcement des mobilisations et actions, pour obtenir une réforme qui pérennise durablement le fi nancement pour un droit au système de retraite accompagné de mesures justes et équitables.

Les propositions de la CGT pour une autre réforme des retraites

La CGT, fait depuis de nombreuses années des propositions à même d’y parvenir. Assurer durablement le fi nancement de la retraite par :

• La suppression des abattements et exonérations de cotisations sociales.

• Une vraie politique salariale qui passe par l’augmentation des salaires et une véritable reconnaissance des qualifi cations. C’est dans ce sens, que notre Fédération a mis en débat la proposition d’une nouvelle grille pour garantir des évolutions de carrières et mettre en place des formations concrêtes.

• Développer une politique industrielle qui pérennise et développe l’emploi.

• Tous les revenus doivent être soumis au même taux de cotisations que les salaires (stock option, intéressement et participation) Quelques chiffres qui révèlent qu’il n’y a pas de problème de fi nancement :

• 40 milliards d’euros d’impôts sur les revenus perdus chaque année.

• 10 milliards d’euros de niches fi scales qui sont le fruit des baisses d’impôts sur les bénéfi ces des sociétés

• 27 milliards d’euros de pertes de recettes dues aux exonérations des cotisations sociales sur les bas salaires (alors que les salariés eux payent)

• Les résultats des entreprises cotées au CAC 40 qui ne cessent de croître.

Tout cela conforte la crédibilité des propositions de la C.G.T. qui partent des besoins réels et qui sont à même de permettre un plus grand nombre d’emplois et des augmentations générales de salaires conséquentes.

Plus d’emplois, plus de salaires, c’est bon pour la retraite

La CGT métallurgie propose d’ouvrir, sans attendre, les négociations annuelles obligatoires (NAO) dans toutes les entreprises sans exclure aucun des domaines qui doivent y être traités. Cela nécessite que les salariés portent massivement ces exigences avec leurs organisations syndicales dans chaque entreprise et dans les formes les plus effi caces pour aboutir.

Le patronat en soutenant ce projet de réforme des retraites porte lui aussi une lourde responsabilité. Oui, le gouvernement, comme le patronat doivent prendre en compte ce mécontentement et les attentes des salariés.

Le 23 Septembre, Journée Nationale Unitaire, sera l’occasion pour chaque salarié, de pouvoir peser pour garantir un avenir à notre système de retraite par répartition, donnant le droit à une retraite à 60 ans pour tous.

Ce n’est pas la première fois qu’une loi votée dans notre pays n’a pas pu s’appliquer face au refus majoritaire des salariés actifs et retraités.

C’est dans ce sens que la Fédération des Travailleurs de la Métallurgie CGT, appelle les salariés à décider des formes et de l’organisation d’initiatives larges, rassembleuses, permettant de créer un rapport de forces durable.

Oui, on peut gagner, car rien n’est vraiment joué. Le 23 septembre, construisons un Tous ensemble, revendicatif, unitaire et solidaire.

Communiqué commun CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:32

image1.gif

jeudi 16 septembre 2010, par Pascal

A l’appel des organisations syndicales, de nombreux salariés ont été présents dans les diverses manifestations du 15 septembre, confirmant leur désaccord avec le projet injuste et inacceptable de réforme des retraites.

Ce même jour, à marche forcée, l’assemblée nationale a voté le projet de loi pourtant rejeté par une large partie de l’opinion publique.

C’est maintenant le Sénat qui va, à partir du 5 octobre, débattre de ce projet. Rien n’est joué !

Les salariés doivent maintenir la pression et se mobiliser fortement le 23 septembre.

L’intersyndicale poursuit sa réflexion sur les suites à donner au 23 si le gouvernement ne recule pas sur son projet. Elle se réunira le 24 septembre pour en décider.

Le 16 Septembre 2010

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE