CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 9 novembre 2010

9 novembre, 2010

Facteur, c’est un métier !

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 21:00

image1.gif

mardi 9 novembre 2010, par Frédéric Dayan

Dans le 2e arrondissement de Marseille, les postiers n’ont jamais accepté que les titulaires ou CDD soient remplacés par des intérimaires. Les facteurs de ce bureau de poste résistent à la mort annoncée de leur métier. Ils en sont à leur 33e jour de grève et ne comptent pas lâcher. La direction joue les abonnés absents. Voir le reportage au sein même du bureau de poste du 2e arrondissement de Marseille , lieu emblématique où se trouve le quartier du Panier. À côté, les postiers du 1er arrondissement ont gagné au bout de 22 jours de grève l’embauche de 10 postiers.

Carrefour condamné à payer 400.000 euros à une centaine de salariés

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:55

Économie 09/11/2010 à 18h50

Les prud’hommes de Grenoble ont condamné mardi le groupe de distribution Carrefour à payer près de 400.000 euros d’arriérés de salaires à plus d’une centaine de salariés d’un hypermarché Carrefour en Isère, qui affirment avoir été payés en dessous du Smic.

Lors de cette action qui a été la première procédure collective devant un conseil de prud’hommes en France en février 2009, selon l’avocat des plaignants Me Pierre Janot, les 128 salariés ont réclamé l’ajustement de leur salaire de base de ces cinq dernières années au montant du Smic.

Les plaignants reprochaient à la direction du Carrefour de Saint-Egrève d’avoir indemnisé un «forfait pause» pour compléter la rémunération et l’aligner sur le montant du Smic. Or, selon eux, cette indemnisation ne dispense pas le magasin de payer un salaire de base au Smic.

Dans ses attendus, le tribunal a notamment relevé que le «montant de la pause» était «défalqué du salaire brut» alors qu’il «devrait venir en sus du salaire et même être intégré à celui-ci».

De son côté le groupe Carrefour, qui a annoncé son intention de faire appel de cette décision, a affirmé qu’il «applique la réglementation sociale en vigueur et ne paie aucun de ses salariés en dessous du Smic».

Le groupe a été visé par plusieurs autres procès du même type en France.

En juin dernier, la cour d’appel de Lyon avait relaxé Carrefour condamné en 2008 à une amende cumulée de 1,287 million d’euros pour avoir payé en dessous du Smic horaire 429 salariés de deux de ses magasins dans le Rhône.

Le 15 octobre dernier, le groupe a également comparu pour les mêmes faits devant les prud’hommes d’Evry (Essonne) face à 182 salariés. La décision sera rendue le 1er février 2011.

(Source AFP)

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE