CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 24 novembre 2010

24 novembre, 2010

Thales ouvre un plan de départs volontaires

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 17:04

24/11/10 | 12:15 | mis à jour à 15:14 | Les Echos

Le groupe d’électronique français Thales attend jusqu’à 1.500 départs volontaires de salariés en France en 2011. Objectif  : alléger ses «coûts de structure» face à une forte concurrence internationale.

Thales ouvre un plan de départs volontaires dans Actualité 020954875958_web

On s’attendait à ce que Thales, qui devait tenir ce mercredi un comité de groupe, annonce la suppression de 1.100 à 1.500 emplois. C’est finalement bien jusqu’à 1.500 salariés qui pourraient quitter le groupe d’électronique français l’an prochain, a confirmé ce dernier en fin de matinée.

Ces départs dictés par la nécessité « d’alléger les coûts de structures » face à une forte concurrence internationale devraient toutefois prendre la forme d’un plan de départ volontaires proposé prochainement aux partenaires sociaux, a précisé le groupe dirigé par Luc Vigneron, près d’un an après avoir annoncé un plan d’économies de 1,3 milliard d’euros sur cinq ans.

Afin de rendre plus acceptable cette mauvaise nouvelle supplémentaire pour l’industrie française  ? La veille un autre poids lourds de l’industrie hexagonale, Renault, avait en effet opté pour la formule « plan de pré-retraite » pour alléger ses effectifs français de quelque 3.000 salariés sur trois ans.

« Confronté à une baisse importante de la demande sur ses marchés domestiques, le groupe doit trouver des relais de croissance à l’export sur des marchés caractérisés par une très forte concurrence internationale et une évolution défavorable de la parité euro/dollar », a justifié  Thales dans un communiqué. 

« Afin de défendre la compétitivité de ses produits et services, de nombreuses actions ont été mises en oeuvre telles que le déploiement de politiques produit, l’optimisation de ses processus industriels et d’ingénierie et de ses coûts de fonctionnement, a-t-il poursuivi. Toutefois, ces actions n’apparaissent pas aujourd’hui suffisantes et, Thales, confronté à une baisse attendue du niveau d’activité dans certains secteurs, est conduit à envisager dans plusieurs sociétés une adaptation des effectifs pouvant aller au total jusqu’à 1500 emplois ».

Entre soulagement et inquiétude

«Je m’engage à 100% sur des départs volontaires», a toutefois assuré à l’AFP le directeur des ressources humaines du groupe, Loïc Mahé, alors qu’à l’issue du comité d’entreprise ce mercredi, les représentants des salariés, qui avaient craint des mesures plus coercitives, balançaient entre soulagement et inquiétude.

«Il y aura plus de candidats au départ que de places ouvertes», pointait ainsi le secrétaire CFTC du CCE. «Le personnel n’est pas très jeune et beaucoup de salariés qui ont tous leurs trimestres pour partir en retraite vont souscrire aux aides», estimait-il bien qu’à ce stade le plan ne comprenne pas de mesures spécifiques pour les seniors.

De son côté, la CGT s’inquiétait du cumul de ces nouvelles suppressions d’effectifs et des départs en cours dans le cadre de la «gestion active de l’emploi» menée par l’entreprise (mobilités internes et externes, dispenses d’activité pour les salariés âgés…). Quant à la CFD, elle se disait prête à «se battre pour éviter ce plan» dont les détails par site ne devraient être communiqué qu’en décembre.

Des ajustements possibles dans d’autres pays

D’ores et déjà, il paraît toutefois probable que ce plan affectera la plupart des sociétés Thales en France où le groupe emploi 35.000 salariés (sur un total de quelque 68.000 dans le monde) et qu’il concernera les services des finances, juridiques, ressources humaines, administration, achats, communication et qualité.  Compte tenu des embauches déjà annoncées (et comprenant quelque 600 ingénieurs notamment), les effectifs du groupe dans l’Hexagone pourraient ainsi diminuer d’un millier de salariés.

Mais à terme, ce plan pourrait aussi toucher d’autres pays d’Europe où le groupe est implanté. «Je n’exclus pas du tout que dans l’année 2011 nous ayons des ajustements à faire dans d’autres pays européens», où les budgets de défense sont en recul, a reconnu Loïc Mahé. Notamment au Royaume Uni.

A l’échelle mondiale , les effectifs devraient cependant rester stables en 2011, grâce notamment un renforcement des forces commerciales, estime la direction du groupe qui s’attend à une croissance de l’activité dans les pays émergents (Brésil, Inde, Moyen-Orient, Chine…).

Renault Dégraissage travesti en reconnaissance de la pénibilité

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:46

image1.gif

mercredi 24 novembre 2010, par Frédéric Dayan

Le constructeur automobile a proposé hier un dispositif de départs anticipés en retraite pour pénibilité pour 3000 salariés sur trois ans. Seraient concernés les salariés âgés de 58 ans et plus début 2011 et ayant effectué 15 années de travail posté. Une mesure qui n’est pas assortie d’une annonce d’embauches correspondantes et qui fait craindre un dégraissage.

La CGT du groupe dénonce « un plan de réduction ou d’ajustement d’effectifs qui ne dit pas son nom ». Le premier syndicat du constructeur s’inquiète aussi des conditions de travail de « ceux qui restent ». Par ailleurs, à sa sortie d’une rencontre avec le ministre du Travail, le secrétaire général de la CGT a commenté ce dispositif y voyant également « un outil de dégraissage des effectifs ». « Nous accompagnerons les salariés qui sont dans des métiers pénibles pour obtenir, bien que la loi sur les retraites ne l’ait pas prévu, la reconnaissance de la pénibilité des métiers ». Cela « passe par la reconnaissance d’un droit au départ anticipé dès lors que l’espérance de vie de ceux qui sont dans les métiers pénibles est plus courte que celle des autres salariés », a-t-il dit. « C’est une revendication légitime ». Mais « qui dit droit au départ anticipé pour des salariés usés dit aussi parallèlement un plan d’embauches pour conserver un potentiel d’emplois équivalent, a insisté Bernard Thibault.

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE