CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

13 décembre, 2010

Retraites : le fardeau est toujours là

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:39

Retraites : le fardeau est toujours là dans Actualité lemondefr_pet

LE MONDE ECONOMIE | 13.12.10 | 14h59

La loi de réforme des retraites du 9 novembre 2010 porte progressivement l’âge de liquidation de la pension à 62 ans pour un certain nombre de régimes de Sécurité sociale, dont le régime général des salariés. En même temps, l’âge de départ à la retraite sans prise en compte des trimestres de cotisation dans le calcul des pensions est porté peu à peu de 65 à 67 ans.

De plus, tous les âges de référence de calcul de pensions de la fonction publique font l’objet d’un relèvement de deux ans. Ces mesures ont pour objet, selon les motifs du projet de loi, « l’augmentation de la durée d’activité pour tous les assurés ».

Une telle approche repose sur le double postulat que les salariés décident seuls du moment de leur départ à la retraite, et que la nouvelle norme crée ce que le rapporteur du projet de loi à l’Assemblée nationale a appelé un « effet horizon, selon lequel les mesures de relèvement de l’âge légal ont un effet positif sur la gestion des seniors dans l’entreprise et les recrutements de ces derniers dans le secteur privé ». Cet effet horizon « devrait notamment conduire les entreprises à revoir les modalités de leur gestion prévisionnelle des salariés vieillissants ».

Mais on peut douter du fait que ces mesures puissent avoir un tel effet. Malgré l’ »accord national interprofessionnel relatif à l’emploi des seniors » d’octobre 2005, malgré le « plan national d’action concerté pour l’emploi des seniors 2006-2010″ de juin 2006, malgré les sanctions financières prévues par la loi de financement de la Sécurité sociale de 2009 concernant l’obligation pour les entreprises d’élaborer un accord ou un plan d’action en faveur de l’emploi des seniors, et malgré la libéralisation du cumul emploi-retraite visant à inciter les seniors à rester en activité, le taux d’emploi des 55-59 ans se situe à 54 %. Presque un salarié sur deux ne travaille déjà plus à 60 ans.

L’assurance-chômage a établi un rapport chiffrant l’impact financier de la réforme. Car les seniors exclus du monde du travail avant l’âge de la retraite seront indemnisés par l’Unedic pour deux années supplémentaires. Pire : une personne ne disposant pas de la durée de cotisation nécessaire continuera d’être indemnisée jusqu’à l’obtention de sa pension pleine à 67 ans, au lieu de 65 !

COTISATIONS RENCHERIES

De même, les régimes de retraites complémentaires obligatoires Agirc et Arrco, calés sur le régime général, devront être revus.

Ce n’est pas tout : étrangement, la loi de réforme n’aborde la question de l’incapacité de travail qu’à travers une modification des règles de provisionnement des régimes complémentaires.

Or, le nouvel âge de liquidation de la pension aura aussi des conséquences sur les régimes de base d’invalidité : comme le montrent les études comparatives – notamment celles de l’Organisation de coopération et de développement économiques -, ceux-ci verront se multiplier les demandes de rentes d’incapacité puis d’invalidité des seniors.

Le silence est tout aussi absolu sur les assurances-santé complémentaires. Or, plus les salariés sont âgés, plus leur consommation médicale augmente. Les régimes d’entreprises ou de branches mutualisant ce risque verront leurs cotisations grimper.

De plus, rapporte une étude de 2007 de l’Institut de recherche et documentation en économie de la santé, « lors du passage à la retraite, de nombreux assurés changent d’organisme complémentaire santé ». L’entrée à un âge plus avancé dans ces dispositifs renchérira les primes ou cotisations pour les couvertures complémentaires individuelles des retraités.

Enfin, la pénibilité, permettant des retraites anticipées à 60 ans, sera financée par l’assurance-accident du travail. Si cette mesure a du succès, et on peut le penser, les finances de cette branche en subiront aussi les conséquences.

Au final, la réforme des retraites de base va déstabiliser les équilibres financiers des autres composantes de la protection sociale.

1452874_8_9f8c_la-une-du-monde-de-l-economie-date-14 dans Actualité

La « une » du « Monde de l’économie », daté 14 décembre.DR

Francis Kessler, maître de conférences à l’université Paris-I

12 décembre, 2010

Enquête, sondage et après ?

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 16:37

cat.bmp

 

Enquête, sondage et après ?

 

Enquête après enquête, sondage après sondage d’opinions, les résultats n’en finissent pas de baisser. 69% en 2009 puis 68% en 2010, si la participation reste forte, les thèmes abordés subissent un revers conséquent, d’autres dégringolent comme la confiance dans la direction générale 41% (-3 points), la rémunération 54% (-8 points)… sans parler des résultats de sections pour certains managers et contremaitres où la descente est encore plus vertigineuse. M.LEPINE vous avez une fois de plus la démonstration qu’il est grand temps de mettre de l’ordre dans votre organisation, votre organigramme.

Combien de temps faudra-t-il encore attendre pour que vous mesuriez toute l’étendue de ce désastre social qu’ont laissé vos prédécesseurs et du changement réel qu’il faut apporter pour redonner de l’envie, de l’espoir, du respect envers celles et ceux qui font vivre cette entreprise ?

Diffuser les résultats d’un sondage d’opinions et ne prendre aucune mesure pour améliorer les conditions et les relations de travail, le respect de la personne, la rémunération … ne fera qu’accroître les difficultés de tous et fera courir un grand risque à l’entreprise…

Pendant que l’on essaye de nous faire croire à travers ce résultat d’enquête que l’entreprise se préoccupe de ses salariés, il faut vite redescendre sur « terre », plutôt dans l’atelier, pour mesurer toute l’efficacité et l’importance que vos managers accordent à ce type d’enquêtes.

Pas plus tard que la semaine dernière dans le secteur montage de la ligne de Stex, les élus du personnel DP, CE et CHSCT ont dû intervenir pour faire évacuer les salariés intoxiqués par des fumées suite à un problème d’extraction. Ces mêmes salariés qui s’étaient plaints à plusieurs reprises de maux de gorges, maux de têtes, nausées, vertiges (certains ont été emmenés à l’infirmerie par les élus) auprès de leurs hiérarchies pendant les 3 heures qu’a duré le calvaire sans pour autant avoir été entendus, ni mis en situation de retrait afin de les protéger des dangers sur leur santé. Incroyable !

Toute la hiérarchie du secteur concerné par cette nuisance ne sait jamais préoccuper de la santé de ses salariés, bien au contraire, elle a même demandé à ses opérateurs de reprendre le travail après la situation de retrait, sans prendre la précaution de mesurer si l’atmosphère n’était plus polluée. Inconscient !

Le même jour, dans l’après midi, cette même hiérarchie effectuait, en dépit des règles de procédures et de consignes de poste (fiche n°1191a, établie le 29.06.09 points clés sécurité n°10) des retouches moteurs en marche. Interdit !

Toujours dans la même semaine, dans la perspective de faire travailler ses salariés un samedi collectif malgré les sollicitations de son personnel de faire appliquer l’avenant du 05 octobre 2009 disposant que : « … le recours au travail du samedi sera effectué en priorité sur la base du volontariat » la hiérarchie a décrété que cet accord était nul, qu’il ne valait rien. Menaçant ! les opérateurs de les déclarer en absence injustifiée (AI) s’ils ne venaient pas travailler le samedi collectif en question. Intolérable !

M. LEPINE voilà un florilège des vraies conditions de vie au travail de vos salariés, voilà dans quelles conditions vos managers censés faire appliquer les règles de l’entreprise s’en accommodent. Le 19 octobre dernier, lors de notre rencontre, nous vous avions fait part de nos inquiétudes sur le rôle que certains de vos managers tiennent dans l’entreprise. Ceci n’est qu’une illustration parmi d’autres de la réalité sociale à Caterpillar France. Il serait illusoire de croire qu’un simple sondage d’opinions va améliorer les perspectives de l’entreprise sans décisions réelles et efficaces !

CONTINUONS !!!

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 16:32

cgtcater2.jpgGRENOBLE, le 10.12.2010

 

 

CONTINUONS !!!

 POUR LES SALAIRES, LES CLASSIFICATIONS, LA PENIBILITE, LES CONDITIONS DE TRAVAIL…

 

L’ensemble du personnel de l’entreprise est invité à poursuivre l’arrêt collectif de travail sur les revendications liées aux salaires, aux classifications, à la pénibilité du travail, aux conditions de travail, … en se déclarant en grève 5 minutes avant chaque fin de poste, ce vendredi 10.12.2010 et jusqu’au lundi 13.12.2010 à la prise de poste.

Nous vous conseillons d’informer votre hiérarchie par politesse et de badger également lors de votre départ 5 minutes avant la fin de poste.

Nous devons continuer à exprimer tous ensemble notre fort mécontentement  à l’encontre de notre employeur qui manque de considération pour l’ensemble de son personnel.

Seule une action massive et durable pourra faire aboutir nos revendications !!!

POUR LES SALAIRES, LES CLASSIFICATIONS, LA PENIBILITE, LES CONDITIONS DE TRAVAIL…

5 minutes de grève avant chaque fin de poste et jusqu’au lundi, prise de poste.

Les élus Cgt Caterpillar

10 décembre, 2010

Intempéries La preuve de la nécessité des Services Publics

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 17:21

image1.gif

vendredi 10 décembre 2010

La gestion par le gouvernement de l’épisode neigeux qui a paralysé l’Ile de France mercredi et jeudi est à l’image de sa conception de l’ensemble des services publics : calamiteuse et irresponsable ! De sous estimation de la situation en recherche de bouc émissaire, les déclarations gouvernementales démontrent une fois de plus le manque de vision concernant ce que doit être un Service Public.

Livrer à la vindicte populaire les services de Météo France en les accusant de s’être trompé dans les prévisions est proprement scandaleux : d’abord parce c’est un mensonge, ensuite parce que les agents de Météo France se battent depuis maintenant plusieurs années pour que leurs missions ne soient pas abandonnées, particulièrement les services de proximité qui ont fait la preuve de leur efficacité d’ailleurs reconnue et appréciée par les collectivités locales dans la période.

Pour la Cgt, le gouvernement doit prendre la mesure des enjeux : de tempêtes en inondations, de chute de neige en glissement de terrain, la multiplication des « évènements extrêmes » liée au changement climatique nécessite une organisation et des moyens alloués aux services publics permettant de remplir leur rôle et d’éviter ce type de paralysie, lourde de conséquences pour les salariés et l’ensemble de l’économie.

Comme la Cgt ne cesse de l’affirmer, les politiques de démantèlement des services publics au travers notamment de la Révision Générale des Politiques Publiques, rendent difficiles voire dangereuses les conditions de travail et de vie de chaque salarié, de leur famille.

A quoi a-t-on assisté mercredi ? Des routes impraticables faute d’engins en capacité de les déblayées, des services hospitaliers engorgés faute de moyens suffisants, des transports en commun submergés et eux même empêchés de fonctionner, des forces de l’ordre incapables d’intervenir correctement faute d’effectifs …

A l’inverse, les agents publics, quels qu’ils soient, ont fait preuve d’une responsabilité et d’une réactivité exceptionnelle ! Dans les crèches, dans les écoles, dans les collectivités, ils se sont organisés pour éviter des situations dramatiques. Cet investissement sera-t-il toujours possible demain quand les services fonctionneront à effectifs réduits ou quand les collectivités territoriales seront obligées de renoncer à toute intervention par défaut de financement ou limitation des compétences comme le laisse craindre la réforme des collectivités territoriales ? Est il juste que l’intérêt, la sécurité de tous repose sur l’engagement et la bonne volonté d’agents, pourtant souvent dépeints comme d’horribles nantis ? Combien de crises faudra t-il pour que l’on convienne enfin de l’absurdité et de la dangerosité de toutes ces réformes ?

Pour la Cgt, il est temps au contraire de prendre la mesure des besoins pour chaque salarié, chaque citoyen, l’économie toute entière : investir dans un Service Public de qualité, c’est crée les conditions d’un développement équilibré, harmonieux, bref humain et durable ! Cela nécessite aussi une réforme des financements publics et de la fiscalité, au service du progrès social.

Montreuil le 10 décembre 2010

9 décembre, 2010

Epidode neigeux Carence manifeste des pouvoirs publics

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 21:27

image1.gif

jeudi 9 décembre 2010, par Frédéric Dayan

Sans prendre en compte la gravité de l’alerte des services de Météo-France, le 8 décembre, le ministre de l’Intérieur s’est voulu rassurant auprès de l’opinion en déclarant qu’il n’y aurait pas de blocage de la circulation. Le 9 au matin, il lance un appel à la population, lui demandant de ne pas utiliser sa voiture !

Epidode neigeux Carence manifeste des pouvoirs publics dans Actualité 1-2-eb4b6

Dans un communiqué de presse la fédération CGT de l’Equipement-Environnement dénonce la carence manifeste des pouvoirs publics et appelle à « changer la donne » La fédération souligne ainsi que « dès les premières chutes de neige, des événements graves sont intervenus avec des milliers de gens bloqués sur les routes y compris pendant la nuit. Apparaît le constat évident d’une part, de l’incapacité d’intervention des moyens opérationnels de déneigement et de retour au noir des chaussées ainsi que d’autre part, de la mobilisation illusoire au dernier moment de 5000 agents des forces de l’ordre. »
La CGT met en cause la réduction drastique continue et massive des effectifs et des moyens des services publics de l’Equipment comme d’ailleurs la fermeture annoncée de la moitié des centres départementaux de Météo-France.

Lire le communiqué en intégralité

1234567
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE