CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 8 mars 2011

8 mars, 2011

Femmes cadres A partir de 35 ans, victimes du « plafond de verre »

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:23

image1.gif

mardi 8 mars 2011, par Frédéric Dayan

Selon une étude de l’Association pour l’emploi des cadres publiée ce 8 mars, « alors qu’avant 35 ans, les femme cadres occupent des postes proches en termes de responsabilité, elles sont moins nombreuses que les hommes, en proportion, à avoir ensuite la possibilité de s’élever dans la hiérarchie ou à prendre des postes d’envergure plus importante. »

L’Apec note aussi que c’est après 40 ans que ces inégalités se creusent et si des progrès ont été accomplis avec un nombre plus grand de femmes cadres (34% aujourd’hui, soit +23% en vingt ans), seules 11% d’entre elles occupent un poste à « forte responsabilité » contre 23% de leurs homologues masculins.

Ces inégalités ont évidemment des impacts sur les fiches de paie. La rémunération annuelle brute médiane des femmes cadres s’élève à 43.000 euros, soit 7.000 euros de moins que les hommes. Et les différences s’accroissent avec l’âge, surtout après 40 ans.

Deux facteurs jouent énormément contre la promotion des femmes cadres : « les interruptions de carrière et une pratique du temps partiel plus fréquentes » liées à la famille, même si elles « ont moins d’enfants que les hommes cadres et que les femmes en général ». A l’inverse, l’étude montre que « le niveau de responsabilité augmente chez les hommes en fonction du nombre d’enfants ». L’Apec note que les femmes sans enfant sont sur-représentées chez les cadres : 23% des 45 ans ou plus alors que « dans la population française seule une femme sur dix n’a pas d’enfant ».

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE