CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

3 mars, 2011

Villemur-sur-Tarn Molex : Ils ont sauvé l’usine et continuent le combat

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:25

image1.gif

C’est une nouvelle bataille qui s’engage pour les anciens salariés de Molex. Après avoir sauvé leur usine et plusieurs dizaines d’emplois, ils entament une procédure devant les instances internationales pour que le groupe américain respecte ses engagements.

Word - 484 ko
Lire le texte intersyndical de la saisine du Point de Contact National Français auprès de l’OCDE

Les ex-salariés de Molex, les fédérations CGT, CFDT, CGC et FO de la métallurgie et la Fédération Internationale des Organisations de travailleurs de la Métallurgie (FIOM) ont saisi les instances internationales par le biais du PCN (mécanisme de médiation de l’OCDE). Ils entendent faire pression sur le groupe américain pour que celui-ci tienne tous ses engagements pris avec l’Etat français et les représentants des salariés. En dépit de la signature et des promesses des pouvoirs publics (Christine Lagarde, Christian Estrosi et Eric Woerth étaient à la manoeuvre), Molex a brusquement cessé de financer le plan social après la fermeture de son usine.

http://mm1.cgt.fr/cgt/Molex_2mars2011.flv

Molex « a bafoué les principes directeurs de l’OCDE » et le Point de contact national à Paris doit saisir le PCN américain pour faire pression sur Molex, a indiqué l’avocat des ex-salariés lors d’une conférence de presse au siège de la CGT à Montreuil le 2 mars 2011.
Molex a fermé son usine de connectique automobile de Haute-Garonne en 2009 en invoquant un motif économique pour justifier les 283 licenciements. Le personnel affirme au contraire que l’usine qui fournit Renault et Peugeot-Citroën, était rentable. En représailles à une action engagée devant les prud’hommes par près de 200 anciens salariés, Molex a cessé en octobre 2010 de financer le plan social.
La requête formée par la les organisations syndicales françaises et la FIOM sera relayée aux Etats-Unis par le syndicat american AFL-CIO.

2 mars, 2011

Ordre du jour

Classé dans : Actu. DP — cgtcaterpillar @ 17:29

cgtcater2.jpg

 

Réunion des délégués du personnel 2ecollège le 02 Mars 2011à Echirolles

 

Ordre du jour :

 

1/ Communication Personnel :

 - Les salariés rencontrent des difficultés pour comprendre toutes ces abréviations sur  les congés etc. suite à la mise en place d’un  nouveau système informatique.

 - Comptez-vous publier un tableau détaillé qui explique ces abréviations pour aider les salariés ?

2/ Médaille du travail Bis :

 - Où en est-on sur la réflexion de la procédure de reconnaissance et de récompense tel que cela existait dans le passé ?

- Pouvez-vous nous préciser une date ?


3/ Notation individuelle :

Depuis une décennie, que le nouveau procédé de notation individuelle des salariés a été modifié. Il ne se passe pas une année ou nous remettons en cause la subjectivité de ces rapports, le manque d’à propos, de sérieux dans l’application du procédé de la part d’une partie de la hiérarchie. Les condamnations en justice de ces dernières années (sur la discrimination liée à la maladie, sur l’évolution de carrière, sur la discrimination syndicale, …) font malheureusement la démonstration qu’il est grand temps de réformer le système de notation individuelle.

Cette année encore de nombreux salariés ont fait l’objet de notation sanctionnant les arrêts maladies, des pressions, intimidations de la part de la hiérarchie concernant la grève mené chaque vendredi, les feuilles d’objectifs qui ne sont même plus données, ni commentées, alors que le procédé le prévoit.

Ces dérives constantes des règles internes sur la notation individuelle ne peuvent que contribuer à démotiver le personnel. Et désavouer, discréditer la maitrise vis-à-vis des salariés qui font l’objet de cette notation.

Dans cette période propice au changement avec la transformation de l’usine, et de la nécessité de mutualiser nos efforts pour contribuer à la réussite de cet événement. Certains managers font de l’antijeu, contraire au principe même de CPS, contraire au dessein de l’entreprise qui est de valoriser le personnel, de l’aider dans ces tâches quotidiennes pour s’émanciper.

Cette situation étant préjudiciable pour le salarié et indirectement pour l’entreprise.

- Que comptez-vous faire pour réparer ces erreurs de la hiérarchie ?

 

4/ Questions Diverses :

Ordre du jour

Classé dans : Actu. DP — cgtcaterpillar @ 17:11

cat.bmp

 

Réunion des délégués du personnel

1e collège du  02 Mars

2011 à Echirolles

 

 

1/ Service Social

  • Il y a toujours des problèmes de papiers mal remplis ou pas envoyés dans les délais à la Sécurité Sociale, ce qui génère de gros retard de paiement.
  •    Que comptez-vous faire pour pallier ces problèmes ?

 2/ Management

  • Comment pensez-vous récompenser les ouvriers (tuteurs) qui forment les nouveaux arrivants ?
  • Une personne ayant eu un accident de travail avec reconnaissance d’un handicap se voit attribuer les notations  R5 en 2009, puis R4 en 2010 alors qu’elle attend toujours une place pour un reclassement professionnel.
  • Pouvez-vous intervenir sur ces notations et son reclassement ?

 3/ Sécurité personnel bis

  • Avez-vous eu une réponse du service méthode concernant le montage des protèges galets sur les modèles 963/953 des chargeuses, sachant que pour les 973 ils sont montés sur le bâtiment de Grenoble et non pas en ML2 ?

 4/ Reclassement des salariés accidentés du travail, problèmes de santé :

 De nombreux salariés sont dans l’attente d’un poste  pour leur reclassement suite à un accident du travail à des problèmes de santé. Cette attente que suscite ce reclassement contribue à une détérioration psychologique, un mal être au travail, une désocialisation qui engendre une grande déprime. Depuis des mois, des semaines des salariés désespèrent de retrouver une activité reconnue au sein de l’entreprise. Si parfois, l’entreprise propose une activité à certains de ces salariés, cette proposition est faite de manière contrainte pouvant engendrer un licenciement en cas de refus !

D’autres salariés se voient affectés sur des postes qui malgré l’autorisation « d’aptitude » formulée par le médecin du travail, reste néanmoins dans les faits handicapants pour le salarié. Pour exemple, depuis des mois, M. CHAIBI Mohamed est dans l’attente d’un poste en adéquation avec son état de santé. Les postes proposés jusqu’à lors ne sont pas adaptés à son handicap, sont très dévalorisant (passer la serpillière, nettoyage en tout genre, peinture,…) ayant une incidence sur son état mental et physique (après 32 ans de carrière au montage sans aucun jours de maladies).

Si l’entreprise s’est utilisé son personnel en bonne santé, elle ne sait plus quoi en faire lorsque leur santé s’est dégradée ! L’entreprise à le devoir d’employabilité de son personnel, c’est-à-dire de le former à d’autres métiers de façon à rendre son activité utile. Mais également à veiller à ce que l’état mental et physique ne se dégrade pas !

- Quelle action envisagez-vous de mettre en œuvre pour aider M. CHAIBI , et ceux qui sont confrontés au même problème,  à retrouver une activité utile, lui permettant de ne plus déprimer ?

5/ Questions Divers

1 mars, 2011

Courrier Fédéral n°246 Reprise d’activité à la Réparation Navale Marseillaise

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 18:20

Courrier Fédéral n°246  Reprise d'activité à la Réparation Navale Marseillaise dans Actualité arton1400-749a5

Paru le samedi, 26 février, 2011

cf246 dans Actualité

 

 

 

 

 

 

 

- Réparation navale marseillaise, reprise d’activité,

- Luttes et succès,

- Utile à l’activité syndicale,

- Vie syndicale, Cogétise/Cogitiel, des outils incontournables pour notre organisation,

- Ingénieurs, cadres, techniciens, « votre salaire, vous le voulez comment ? », un outil pour aller vers les ICT.

Compétence (électronqiue à Brest) Une victoire à l’arraché pour sauver l’entreprise

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 15:51

image1.gif

mardi 1er mars 2011, par Frédéric Dayan

Les salariés et le syndicat Cgt de cette ntreprise d’intégration électronique (sous-traitante d’Alcatel, Etrali…) de Brest viennent d’obtenir une belle victoire pour leur emploi.

En juillet 2010, l’entreprise était vendue par son propriétaire le groupe Jabil (groupe américain de sous-traitance électronique de plus de 100 000 salariés dans le monde) au fond d’investissement américain Mercatech.

Rapidement, il s’est avéré que ce fond a mis la société et ses salariés en situation périlleuse quant à la pérennisation de l’activité et des emplois.

Jabil avait fait preuve de légèreté en n’enquêtant pas sur les véritables intentions de Mercatech. Celui-ci a vidé les 12 millions de dollars restant dans la trésorerie dès le jour de la vente et a annoncé très rapidement qu’il ne tiendrait pas ses engagements. L’activité industrielle et les projets de diversification présentés aux salariés et aux représentants du personnel, au moment de la reprise, disparaissaient et l’entreprise était au bord du dépôt de bilan.

Le personnel avec toute la Cgt s’est battu pendant huit mois pour exiger la réintégration dans le groupe Jabil ou chez le donneur d’ordre le groupe Alcatel. Bataille difficile au moment où d’autres ne militaient que pour un plan de licenciement rapide.

Une procédure juridique est engagée par la Cgt et par le CE. L’audience aura lieu le 16 mars 2011 au TGI de Brest.
Des débrayages, des assemblées générales, des actions sont organisés.
Des interventions auprès des pouvoirs publics sont entreprises, notamment auprès de la préfecture et du ministère de l’Industrie. Une large coopération entre l’ensemble des structures de la Cgt permet de mettre tous les leviers en œuvre pour organiser la bataille.

Au bout de huit mois, face à la mobilisation, le site Brestois est réintégré chez Jabil. C’est une première que de voir un groupe mondial américain contraint de revenir sur une décision qui signifiait la fin de l’emploi dans l’électronique à la pointe de la Bretagne.

 » Cette première victoire donne confiance, commente l’union locale CGT de Brest. Elle ouvre de nouvelles perspectives. Aujourd’hui, la Cgt exige notamment d’avoir un droit de regard sur la reprise notamment pour ce qui concerne le projet industriel.

D’évidence, la mobilisation a payé. Elle montre qu’il est possible de gagner sur l’avenir industriel et le développement de l’emploi.

Dans cet esprit la Cgt dans le territoire de Brest entend organiser des « assises de l’électronique » au printemps 2011. « 

1...678910
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE