CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 11 avril 2011

11 avril, 2011

Automobile, la filière a de l’avenir. Pourquoi ?

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 15:58

Automobile, la filière a de l’avenir. Pourquoi ? dans Actualité arton1400-749a5

courrier252 dans Actualité

 

 

 

Paru le samedi, 9 avril, 2011

La société française (et plus généralement les salariés européens) considère que le recul de l’âge de la retraite n’est pas une solution au problème de son fi nancement.
Quatre à cinq millions de français l’ont clairement exprimé tout au long de l’automne dans l’action.
L’opinion les a largement soutenus, et le résultat de l’UMP aux élections cantonales sanctionne un gouvernement qui n’a pas voulu tenir compte du «bon sens» de la rue.
Le deuxième acte concernait les retraites complémentaires ARRCO/AGIRC pour lesquelles des négociations paritaires se sont déroulées de décembre à mars, non dans l’indifférence générale, mais dans un sentiment de profonde expectative. Ces négociations rassemblent autour de la table patrons et syndicats.
Nous n’attendions rien du MEDEF et espérions que les syndicats tiendraient compte de l’engagement de la mobilisation sociale. Mais la CFDT, FO et la CFTC, participant aux luttes de l’automne, viennent de parapher un accord qui correspond à une perte de droits de 73 milliards d’euros d’ici 2030 pour les salariés du privé.
Pour faire passer la pilulle, le patronat a accepté de mettre fi n, de 2012 à 2015, au rendement dégressif, ce qui rendra aux salariés environ 3% des sommes gagnées par l’extension du recul de l’âge de départ.
Il est diffi cilement compréhensible que des négociateurs syndicaux puissent, en étendant, sans y être obligés par la loi, aux complémentaires, les reculs engagés dans le régime de base, tenir si peu compte de la lucidité exprimée par les salariés pendant les luttes.
Malgré cela l’unité des salariés reste un enjeu décisif (les guerres fratricides autour de nous sont là pour nous rappeler à la raison) et un troisième acte va se jouer avec la création d’un front CGT, CFDT, FSU, UNSA, Solidaires, pour la reconnaissance et la prévention de la pénibilité au travail.
Le 28 avril 2011, journée d’action mondiale de l’Organisation Internationale du Travail pour la santé et la sécurité, ensemble, sans attendre d’être invalides, exigeons la reconnaissance des pénibilités de notre travail et un accord de départ anticipé pour ceux qui les subissent.
Et là, comme pour les salaires, l’issue est dans le rapport de forces face à nos employeurs, à l’entreprise.

EDITORIAL
Reconnaissance de la pénibilité, 3e round de la bataille des retraites
LUTTES ET SUCCES
39e CONGRES
Contribution
CAMPAGNE CGT
Pour le développement de l’industrie automobile
JOURNEE D’ACTION

28 avril, pour la reconnaissance de la pénibilité et de l’amélioration des conditions de travail

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE