CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

11 mai, 2011

le 39e congres FTM CGT

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:16

le 39e congres FTM CGT  dans Actualité arton1498-79126

Le journal du congrès

journal1 dans Actualité

Chaque jour, retrouvez le compte rendu de la journée dans le journal du congrès.

Téléchargement de document(s) :
  Journal du 9 mai
  Journal du 10 mai
  Journal du 11 mai

10 mai, 2011

Gréve dans les usines Continental

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:52

10/05/2011

GREVE. Le bras de fer se durcit entre syndicats et direction des usines françaises de Continental (lire Libe Toulouse du 12/04/2011). La troisième usine de Continental en Midi-Pyrénées s’est jointe mardi à la grève observée sur les deux autres sites de l’équipementier automobile allemand pour obtenir des augmentations de salaires supérieures à celles fixées par la direction, ont indiqué CGT et CFDT.

Une partie du personnel de Boussens (Haute-Garonne) s’est associée à la grève déclenchée la veille à Toulouse et Foix (Ariège), ont indiqué à l’agence France Presse les représentants de la CGT et la CFDT, les syndicats majoritaires.

La grève est suivie par plus de  25% des 1.800 salariés de Toulouse et 50% des 400 de Foix et des 200 de Boussens, ont-ils précisé. De nouvelles assemblées générales mercredi décideront ou non de les reconduire. En attendant c’est le dialogue de sourds.

D’un côté la direction campe sur ses positions ; à savoir une augmentation moyenne des salaires de 2,4% en 2011, avec un « talon » (la hausse minimale garantie aux salariés) de 50 euros, selon la CGT et la CFDT.
Les grévistes réclament pour leur part  5% d’augmentation avec 150 euros de « talon » pour tous, ainsi que l’embauche des intérimaires et des sous-traitants qui le souhaitent.

Travailler plus pour gagner moins. La direction a essayé pendant des mois de réduire le coût du travail et d’obtenir des sacrifices sur les salaires et le temps de travail de la part des employés en échange d’une garantie de maintien de l’emploi sur cinq ans. Elle n’a pas renoncé à ce projet. Mais ce sont cette fois plus spécifiquement les augmentations de salaires pour 2011 qui sont au cœur du conflit.

La direction justifie son intransigeance  en mettant en avant une baisse « inquiétante » de commandes en 2012 et 2013. CGT et CFDT objectent que l’entreprise a fait un résultat positif de 53 millions d’euros en 2010 et peut escompter 61 millions en 2011. Raison pour laquelle elles réclament une juste rémunération du travail des salariés. « La direction a pris acte de nos revendications sans pour autant bouger d’un iota, indique ce mardi soir à Libétoulouse Sami Hamida, délégué syndical CFDT. Logiguement les salariés devraient poursuivre le mouvement ».

Carrefour market Le 14 mai, journée nationale de mobilisation

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:38

image1.gif

mardi 10 mai 2011, par Alessandro Vitagliano

Dans un communiqué la Fédération CGT Commerce et Services appelle à un mouvement national de grève et débrayage, samedi 14 mai 2011, dans l’enseigne Carrefour Market.

Les salariés sont appelés à se mobiliser en raison de l’ouverture prochaine, le 18 mai, des Négociations annuelles obligatoires (NAO) ; deux autres réunions sont prévues les 31 mai et 9 juin.

Brève rappel

Devant les propositions indécentes d’augmentation salariale de la direction de Carrefour, la CGT et les autres syndicats avaient appelé conjointement à un mouvement de grève le 9 avril. Sur 200 magasins, 130 ont été touchés par ces actions. Devant cette forte mobilisation la direction a dû rouvrir des négociations qui ont abouti à un accord qui prévoyant :

  • une augmentation de salaire de 2% au 1er mars
  • une prime exceptionnelle de 220 euros bruts
  • le passage de 7à10% concernant la remise sur les achats
  • et un engagement à renégocier d’ici fin novembre une revalorisation de la prime de vacances

La CGT, syndicat majoritaire (plus de 40%) chez Carrefour Market renouvellera ses appels à la mobilisation des salariés si les NAO ne permettent pas d’avancées concrètes.

Belloy en France,une belle victoire pour les salariés et le syndicat CGT de Metalarc

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:35

image1.gif

mardi 10 mai 2011, par Alessandro Vitagliano

Victoire pour les salariés et le jeune syndicat CGT, créé fin avril, de Metalarc à Belloy en France, Val-d’Oise.

La seule annonce de la grève décidée par les salariés, avec le tout jeune syndicat CGT créé fin avril, a suffit à l’ouverture des négociations.

Les revendications portaient sur l’augmentation des salaires, le versement d’un 13e mois, l’amélioration des conditions de travail, l’organisation d’élections professionnelles.

Dans le protocole de fin de conflit en cours de finalisation, sont déjà actés :
- Une augmentation générale des salaires de 100 € net à compter du 1er avril puis 200 € nets à compter du 1er mai ;
- Le versement d’une prime annuelle de 800 € versée en juin et décembre ;
Les augmentations de salaire et la prime gagnées représentent, suivant les salariés, un gain de 10 à 20 % par mois.

9 mai, 2011

Sanofi-Aventis La CGT interpelle les actionnaires sur la stratégie du groupe

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:30

image1.gif

lundi 9 mai 2011, par Alessandro Vitagliano

Vendredi 6 mai, les salariés de Sanofi-Aventis se sont rassemblés à l’appel de la CGT à Porte Maillot pour distribuer des tracts.

Dans leur tract les salariés exigent un changement de stratégie du groupe. Ils dénoncent le troisième plan social dans l’entreprise depuis 2006, avec près de 3 000 emplois perdus, et ils dénoncent que cette année, en France, environ 1 500 postes seront supprimés.

C’est en essayant d’interpeller les participants de l’assemblée générale des actionnaires qu’ils ont été brutalisés par la police.

Le représentant de la CGT, Thierry Bodin, affirme : « En 2010, Sanofi a affiché un résultat net de 9,2 milliards d’euros. Et en cinq ans, les dividendes ont bondi de 64 %. En 2005, les actionnaires se contentaient de prélever 2 milliards d’euros de dividendes. Cette année, ils vont s’octroyer au moins 3,25 milliards. Pendant ce temps, on a perdu 3 000 emplois depuis 2008 et 1 500 à venir. On voit bien les conséquences négatives qu’a cette politique sur l’emploi. ».

Sanofi-Aventis, qui emploie 27 000 personnes dans l’Hexagone, dont 4 250 dans la chimie fine, a dégagé en 2010 un bénéfice net consolidé de 5,5 milliards d’euros. Le groupe continue à se restructurer au niveau européen après des réorganisations déjà engagées en France et aux Etats-Unis (1 700 emplois).

En France, les restructurations ont touché le secteur de la visite médicale, mais aussi la chimie et la recherche.

1...345678
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE