CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 12 juillet 2011

12 juillet, 2011

Pas de hausse du SMIC au mois d’août Les salariés attendront encore !

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:27

image1.gif

mardi 12 juillet 2011

C’est le taux d’inflation hors tabac des ménages urbains, dont le chef est ouvrier et employé, qui sert de référence pour l’éventuelle revalorisation du SMIC. A la fin du mois de juin, il s’établissait à 1,96% au-dessus de son niveau de novembre dernier. La revalorisation aurait été obligatoire s’il avait atteint 2%. Le gouvernement en profite donc pour refuser toute augmentation alors que le taux d’inflation a atteint 2,1% au mois de juin. Les prix de l’alimentaire, de l’essence continuent eux d’augmenter.

Le SMIC est fixé actuellement à 9,00 euros brut de l’heure, soit 1.365 euros brut par mois pour un temps plein, notoirement insuffisant pour permettre de répondre aux besoins des ménages. La CGT revendique un SMIC à 1 700 euros compte tenu de l’inflation et du poids des dépenses contraintes (chauffage, carburants, loyer, etc.). En effet, une hausse régulière du SMIC alimentant une dynamique salariale contribue, au travers de la consommation des salariés, à la croissance économique, favorisant le développement de l’activité et de l’emploi.

Montreuil, le 12 juillet 2011

Emploi des jeunes Proposition d’accord suite aux négociations

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:24

image1.gif

mardi 12 juillet 2011

Ce lundi 11 juillet avait lieu la dernière séance de négociation sur l’emploi des jeunes d’une longue série de douze séances.

Propositions du Medef : de l’affichage pour pas cher !

Après avoir revu sa copie, par 3 fois pendant la séance, et divisé par 2 le nombre de pages, les mesures se limitent à un catalogue de « mesurettes » : un parcours pour découvrir l’entreprise, un livret d’accueil, un référent, un « binôme d’échanges de compétences », un tuteur pour les contrats de professionnalisation et sa « charte » du tuteur, et pour finir d’un « dispositif exceptionnel » pour les jeunes actifs de moins de 26 ans en CDI, en CDD de plus de 6 mois, en contrats d’apprentissage et de professionnalisation, à partir du 1er novembre 2011, d’un montant de 40 millions d’euros pris dans les caisses de l’Unedic.

Cette dernière aide se révèle la seule mesure concrète et financée, mais au vu du public visé par le Medef, 170 000 jeunes, le montant s’annonce comme une aumône : 235 euros… Si nous calculons cette « aide » sur 1 an, nous obtenons la somme de … 20 euros par mois !

La CGT (et les jeunes) attendaient bien autre chose !

La CGT revendiquait des mesures concrètes concernant le transport et la restauration avec une prise en charge des frais par l’employeur ainsi que l’augmentation des rémunérations des contrats de professionnalisation et d’apprentissage. C’était le moment de définir un tutorat obligatoire pour tous les contrats en alternance et pour les stagiaires, avec une formation, une reconnaissance de cette formation, une décharge de temps de travail pour en exercer le suivi et une rémunération en proportion des missions de tutorat.

Surtout, pour la CGT, le vrai sujet de la négociation aurait dû être l’accès à un emploi stable et décent pour les jeunes. Pour les jeunes qui espéraient beaucoup des négociations, tant le traitement qui leur est appliqué est insupportable, les résultats sont bien en deçà des attentes.

Montreuil, le 12 juillet 2011

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE