CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

30 novembre, 2011

Arrêts maladie » Le gouvernement désavoué persiste »

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 18:52

image1.gif

mercredi 30 novembre 2011

Le gouvernement mis en difficulté sur son projet de diminution des indemnités journalières liées aux arrêts maladie, sort aujourd’hui un troisième projet. L’instauration d’un plafonnement des compensations de salaire introduit ainsi au sein de l’Assurance maladie une différence de traitement entre les assurés sociaux. Ce sont à nouveau les salariés qui sont pénalisés, contrairement à ce qui est avancé. Pour la CGT, ce texte est aussi inacceptable que les deux précédents.

La CGT rappelle que les salariés s’assurent en cotisant à hauteur de 8,25 % de leur salaire, pour couvrir leur risque de maladie. A ce titre, ils sont en droit d’exiger d’être correctement couverts et d’être associés aux décisions les concernant.

A aucun moment, le gouvernement, le parlement n’ont demandé l’avis aux organisations syndicales. Pire, le matin même de la sortie de ce nouveau projet, les organisations syndicales de salariés et des employeurs siégeant à la CNAMTS devaient se prononcer sur le projet de décret sur le 4ème jour de carence, alors que le Premier ministre avait annoncé son retrait. A l’issue de cette réunion, nous apprenons par la presse, que le gouvernement et sa majorité parlementaire s’étaient entendus sur un nouveau projet.

Ces politiques qui décident seuls ignorent la réalité du monde du travail et méprisent ceux qui le font. La majorité des salariés ne s’arrête souvent qu’un ou deux jours, pour permettre le fonctionnement de leur service, n’étant pas remplacés pendant leur absence ; une réalité particulièrement vraie chez les nombreux fonctionnaires de l’éducation nationale et de la santé.

Pour les fonctionnaires et les salariés relevant des régimes spéciaux, l’instauration d’un jour de carence n’est rien d’autre que la diminution de leur rémunération puisque la couverture des prestations en espèce relève de leur employeur et de leur statut.

La réalité sur le coût des arrêts maladie repose essentiellement sur les arrêts longs de plus de 40 jours justifiés par des maladies graves.

La CGT, une des chevilles ouvrières de la création de la Sécurité sociale en France se permet de rappeler au Président de la République quelques fondements essentiels de la Sécurité sociale, lui qui y fait référence tout en les sabordant. Article premier de l’ordonnance de 1945 portant création de la Sécurité sociale : « Il est institué une organisation de la Sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain ». Autre fondement : la démocratie sociale c’est-à-dire la gestion des assurances sociales par les intéressés eux-mêmes. Depuis les ordonnances « Juppé » et l’instauration du PLFSS, la démocratie sociale est bafouée, le niveau de couverture sociale s’est fortement réduit et la situation des comptes s’est fortement dégradée.

Cette nouvelle attaque contre les salariés ne résoudra rien à la situation financière de l’Assurance maladie, cette nouvelle disposition ne rapportant que 150 millions d’euros d’économies alors que parallèlement les exonérations de cotisations des entreprises représentent plus de 30 milliards par an.

La CGT avec les salariés porteront le 13 décembre, l’exigence d’un plan de relance de l’économie orientée vers le bien-être humain.

Montreuil, le 30 novembre 2011

On se lève tous contre l’austérité !

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 18:27

cgtisere.bmp

 

 

 

Après le 11 octobre, le 13 décembre et dès le début de l’année 2012,

Les oranisations syndicales appellent tous les salariés à agir pour se faire entendre des décideurs (gouvernement, élus, responsables d’entreprise) dans la période du 1er au 15 décembre 2011, en particulier le 13 décembre 2011

 Appel à des arrêts de travail et à la grève avec manif à 10h30 gare Sncf de Grenoble (CGT, Solidaires, UNEF, UNL)

Appel à un rassemblement place de Verdun à midi pour converger avec la fin de la manif (CGT, CFTC, FSU, Solidaires, UNSA, UNEF, UNL) avec stands, prises de paroles…

Télécharger le tract en PDF :

On se lève tous contre l’austérité ! dans Actualité pdf tract unitaire isere 13 dec 11

Caterpillar: un nouveau site de production Perkins en Inde

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:41

LExpress.fr

Mercredi 30 novembre 2011 à 11:53 – Par Cercle Finance

Caterpillar va développer ses activités en Inde en construisant un nouveau site de production pour Perkins, sa filiale de moteurs diesel industriels.

Le fabricant américain d’engins de chantier indique que l’emplacement de la nouvelle usine, qui représente un investissement de 150 millions de dollars, n’a pas encore été déterminé.

En parallèle, Caterpillar compte investir 62 millions de dollars supplémentaires au sein de son site de Chennai, spécialisé dans la construction de tombereaux.

Le site avait déjà fait l’objet d’un investissement de 108 millions de dollars l’an dernier.

‘Ensemble, ces nouveaux investissements permettront de suivre nos clients en Inde et d’autres marchés de croissance, dans le cadre de notre objectif d’être leader dans l’industrie en Inde’, explique Caterpillar dans un communiqué.

Les dernières dépêches et communiqués sur Caterpillar Inc.

Une grande partie des salariés exige le redémarrage de l’usine

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 16:24

cgt.fralibvivra 

Mardi 29 novembre 2011

Après la décision d’annulation de tous les licenciements par la Cour d’Appel, d’Aix en Provence une grande partie des salariés exige le redémarrage de l’usine.

D’un côté, la direction manœuvre, agite son carnet de chèque, convoque tous les salariés, met la pression avec des propositions en trompe l’œil.

De l’autre, elle tape au porte monnaie de ceux qui revendiquent la poursuite de l’activité en leur retenant l’intégralité de leur rémunération pour le deuxième mois consécutif, aboutissant même à ce que certains finissent par leur devoir de l’argent.

Mercredi  matin, à 9H00, devant l’usine, vous pourrez constater la présence des salariés en attente de l’employeur pour pouvoir travailler.

Nous tiendrons une conférence de presse et nous communiquerons sur nos propositions syndicales pour le redémarrage de l’Activité pérenne, déposées officiellement jeudi dernier à la direction d’Unilever France.

Liens : reportage rassemblement et manif du 24 à Paris, une page spéciale sur Télé Sud Est avec la vidéo et toutes les autres. La vidéo surDailymotion

 bg header3 r1 c1   humanite2010 logo    humanite2010 logo    Invitation conférence de presse

ENCORE ET TOUJOURS :

LIPTON-FRALIB

CONTINUONS LE BOYCOTT DE LIPTON    

NOUS NE LAISSERONS PAS PARTIR LE THE DE L’ELEPHANT DE PROVENCE

Le thé de l’Eléphant est né  il y a  119 ans à MARSEILLE,

L’Eléphant est Français en Provence il doit rester.

29 novembre, 2011

Chômage:Les chiffres accusent et rendent responsables le gouvernement et le patronat !

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:31

image1.gif

mardi 29 novembre 2011, par Laura

Xavier Bertrand prépare le terrain en annonçant, avant leur publication, que les chiffres du chômage du mois d’octobre ne seront pas bons. Il tente ainsi d’éviter la mise en accusation de la politique économique du gouvernement, que ces chiffres révèlent. Le gouvernement n’aura même pas été capable d’atteindre l’objectif peu ambitieux qu’il s’était donné en faisant baisser pour la fin de l’année le niveau du chômage sous la barre de 9% de la population active.

Cela fait des mois que la CGT interroge le gouvernement sur les moyens par lesquels il comptait atteindre cet objectif, la question ne se pose plus. Malheureusement, les craintes et critiques de la CGT se confirment : la situation de l’emploi est excessivement tendue, la crise ne cesse de s’amplifier, l’austérité mise en place par le gouvernement ne fait qu’accentuer les inégalités, accroître la pauvreté et enfoncer notre pays dans un risque de récession majeur.

5 % de chômeurs en plus en une année, c’est le résultat de la politique économique et sociale de ce gouvernement, du patronat dans notre pays.

La responsabilité du gouvernement engagée au plan économique est encore plus forte au plan social. Comment comprendre qu’au lieu d’empêcher que l’emploi soit la principale variable d’ajustement de la crise, le gouvernement encourage tous les nouveaux modes de ruptures très flexibles, comme les ruptures conventionnelles et les plans de départ volontaires, qui permettent aux entreprises de se dégager, à très bon compte et dans l’anonymat le plus total, de leurs salariés ? Il est urgent que l’Etat suspende ces dispositifs, assume ses responsabilités et ouvre de véritables négociations, pour permettre à tous les salariés de bénéficier d’une sécurité sociale professionnelle.

Encore une fois, face a l’échec avéré des politiques de l’emploi du gouvernement, la CGT réitère avec force :
- élaboration d’une véritable politique industrielle, suppression de la RGPP
- l’augmentation des salaires pour relancer la consommation et donc l’économie,
- de conditionner les milliards d’aides publiques à l’obligation de créer des emploi,
- de supprimer les heures supplémentaires défiscalisées qui sont un frein à l’embauche.

Pour se faire entendre et revendiquer une autre politique, la CGT appelle tous et toutes, salariés, chômeurs et précaires à participer massivement aux rassemblements et manifestations prévus dans les territoires le mardi 13 décembre 2011.

Montreuil, le 29 novembre 2011

12345...18
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE