CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 29 novembre 2011

29 novembre, 2011

Chômage:Les chiffres accusent et rendent responsables le gouvernement et le patronat !

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 20:31

image1.gif

mardi 29 novembre 2011, par Laura

Xavier Bertrand prépare le terrain en annonçant, avant leur publication, que les chiffres du chômage du mois d’octobre ne seront pas bons. Il tente ainsi d’éviter la mise en accusation de la politique économique du gouvernement, que ces chiffres révèlent. Le gouvernement n’aura même pas été capable d’atteindre l’objectif peu ambitieux qu’il s’était donné en faisant baisser pour la fin de l’année le niveau du chômage sous la barre de 9% de la population active.

Cela fait des mois que la CGT interroge le gouvernement sur les moyens par lesquels il comptait atteindre cet objectif, la question ne se pose plus. Malheureusement, les craintes et critiques de la CGT se confirment : la situation de l’emploi est excessivement tendue, la crise ne cesse de s’amplifier, l’austérité mise en place par le gouvernement ne fait qu’accentuer les inégalités, accroître la pauvreté et enfoncer notre pays dans un risque de récession majeur.

5 % de chômeurs en plus en une année, c’est le résultat de la politique économique et sociale de ce gouvernement, du patronat dans notre pays.

La responsabilité du gouvernement engagée au plan économique est encore plus forte au plan social. Comment comprendre qu’au lieu d’empêcher que l’emploi soit la principale variable d’ajustement de la crise, le gouvernement encourage tous les nouveaux modes de ruptures très flexibles, comme les ruptures conventionnelles et les plans de départ volontaires, qui permettent aux entreprises de se dégager, à très bon compte et dans l’anonymat le plus total, de leurs salariés ? Il est urgent que l’Etat suspende ces dispositifs, assume ses responsabilités et ouvre de véritables négociations, pour permettre à tous les salariés de bénéficier d’une sécurité sociale professionnelle.

Encore une fois, face a l’échec avéré des politiques de l’emploi du gouvernement, la CGT réitère avec force :
- élaboration d’une véritable politique industrielle, suppression de la RGPP
- l’augmentation des salaires pour relancer la consommation et donc l’économie,
- de conditionner les milliards d’aides publiques à l’obligation de créer des emploi,
- de supprimer les heures supplémentaires défiscalisées qui sont un frein à l’embauche.

Pour se faire entendre et revendiquer une autre politique, la CGT appelle tous et toutes, salariés, chômeurs et précaires à participer massivement aux rassemblements et manifestations prévus dans les territoires le mardi 13 décembre 2011.

Montreuil, le 29 novembre 2011

Représentativité dans la fonction publique La Cgt renforce sa 1ère place en progressant de 2 %

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:41

image1.gif

mardi 29 novembre 2011

À l’issue de l’ensemble du processus électoral qui vient d’avoir lieu dans la fonction publique, la carte syndicale dans les trois versants de la fonction publique est aujourd’hui clairement établie.

La progression globale de la CGT dans la fonction publique de l’Etat avec 15,82 % des voix, soit +0,6 %, et dans la fonction publique hospitalière avec 33,38 %, soit +1,9 % viennent conforter les résultats de la CGT dans la fonction publique territoriale en 2008, qui avaient également marqué un progrès de la CGT (32,89 % soit +1,8 %)

La CGT recueille plus de 650 000 voix, soit 25,43 % des voix exprimées auprès des 5 millions d’agents publics concernés.

Deux constats s’imposent :

- La CGT est la première organisation syndicale dans la fonction publique et cela avec une avance importante sur les autres organisations syndicales.
- La CGT connaît une progression globale de 1,94 %

Le ministre de la Fonction publique entendait faire de ce scrutin la démonstration de l’adhésion des agents publics à sa politique. En faisant progresser les listes CGT dans la quasi-totalité des ministères, en la plaçant largement en tête sur l’ensemble de la fonction publique, démonstration est faite que ce n’est pas le cas.

La CGT voit dans ces résultats un encouragement à poursuivre sa démarche de rassemblement, un encouragement à mettre en œuvre un syndicalisme de proximité qui propose et qui agit avec détermination pour répondre aux exigences sociales agents publics.

Les agents non-titulaires de la fonction publique étaient amenés à voter à l’occasion de ces élections.

Les résultats de la CGT témoignent d’une large approbation de son action pour s’attaquer à la précarité de leur situation.

Les résultats de la CGT dans la fonction publique valident la démarche de la CGT qui a fait de la démocratie sociale, de l’expression des salariés et de leur intervention un axe central de sa pratique.

C’est aussi un point d’appui pour la reconquête du service public et sa nécessaire modernisation, pour répondre aux besoins du pays et de sa population.

La CGT tient à exprimer son mécontentement quant aux conditions d’organisation qui ont empêché une participation satisfaisante des salariés. La baisse de participation dans plusieurs ministères résulte bien de l’incurie des pouvoirs publics à organiser cette consultation. Cette situation ne doit plus se reproduire à l’avenir.

Fort de ce résultat, la CGT appelle l’ensemble des agents publics à s’inscrire dans la campagne de reconquête des services publics qu’elle a engagée, à rejoindre la CGT et à s’inscrire en nombre dans les rassemblements du 13 décembre prochain contre les plans d’austérité et pour des solutions alternatives.

Montreuil, le 29 novembre 2011

General Motors Strasbourg: 39 jours de chômage partiel au premier semestre 2012

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:03

image1.gif

mardi 29 novembre 2011, par Frédéric Dayan

Le syndicat CGT de GM à Strasbourg a annoncé hier lundi 28 novembre que les 1000 salariés de l’usine devraient subir 39 jours de chômage technique au premier semestre prochain.

Une annonce d’autant plus mal ressentie qu’en 2010, sous la pression de la direction les salariés avaient du accepter une série de mesures qui avaient entrainé une baisse de 10% du coût de la main d’oeuvre (gel de leurs salaires sur deux ans, pas d’intéressement jusqu’en 2013 et renonciation à plus d’un tiers des 16 jours de RTT) en échange de la garantie de leurs emplois. A cette époque, la CGT s’était opposé à ces décisions.
La CGT accuse : « malgré toutes leurs promesses (…) les dirigeants de cette usine n’ont rien fait pour pérenniser nos emplois ». Le syndicat « exige le maintien des salaires à 100% » pendant les journées chômées, alors que le site strasbourgeois a dégagé « plus de 40 millions d’euros de bénéfices » en 2010.

 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE