CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Recherche : avenant accord entreprise

17 décembre, 2009

Bonnes fêtes de fin d’année !

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:26

009.gif

 

Bonnes fêtes de fin d’année !

 

 

L’année 2009 se termine ! Enfin ! Ouf ! Diront certains ! Il est vrai que cette année aura marqué les consciences à travers :

- son Plan de Sauvegarde de l’Emploi incroyable par son ampleur,

- la résistance et la détermination des salariés,

- l’impitoyable volonté de la direction de ne rien lâcher ni par le dialogue, ni par la concertation, montrant sa « brutalité » envers les salariés qui se sont invités au débat pour la faire fléchir tout au moins sur les indemnités de licenciement.

Cette année 2009 devra, quoi qu’il en soit, rester dans la mémoire collective pour ne pas oublier ceux et celles qui ont perdu leur emploi, pour ne pas oublier ceux et celles qui ont contribué à la richesse de cette entreprise et pour ne pas oublier que par leur licenciement ils ont permis à d’autres de préserver leur activité.

L’année 2010 se profile déjà avec des défis importants :

- comment réduire les inégalités salariales,

- comment redonner du pouvoir d’achat aux salariés les plus démunis, en grande difficultés sociales,

- comment surtout redonner envie, du goût au travail après une année 2009 terriblement injuste et inégale !

Dès le 04 janvier prochain, les nouvelles dispositions sur la flexibilité du travail, à travers l’avenant n°5 aux 35 heures conjuguées à la politique de productivité de 5% par an voulu par la direction auront sans aucun doute des conséquences néfastes sur la santé et la sécurité au travail.

Ce tableau noir des futures relations de travail peut vous paraître utopique mais dès le mois de janvier avec l’entrée en vigueur de la pointeuse, le port de la casquette obligatoire dans certains secteurs à Echirolles, la limitation de vos déplacements qui n’ont pas de lien direct avec votre activité professionnelle, vous comprendrez ce que veut dire le mot productivité, rentabilité et dans quelle ambiance de travail Caterpillar veut vous faire travailler.

La direction a déjà commencé insidieusement, à travers ce nouvel accord, à faire disparaitre les avantages consentis ces dernières années à ses salariés. Elle a déjà annoncé qu’elle mettrait sur la table lors des futures négociations salariales (le 15 janvier 09) la suppression des primes liées aux horaires de travail. L’année 2010 s’annonce cruciale pour nos conditions de travail notre pouvoir d’achat et déterminante pour notre santé et sécurité au travail si nous laissons faire les projets néfastes de la direction.

Avant d’entamer une nouvelle année déterminante pour nos conditions de vie au travail, nos salaires avec le soutien indéfectible de vos représentants et élus CGT.

Finissons l’année 2009 en profitant de ceux et celles que nous aimons, qui nous sont proches et que cette année nouvelle vous apporte joie, santé et bonheur à tous !

5 octobre, 2009

Hold-up sur la réorganisation du temps de travail

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 13:19

 

REFERENDUM A CATERPILLAR :

Hold-up sur la réorganisation du temps de travail

Avec le protocole électoral signé par les organisations syndicales FO-CFDT-CFTC, la victoire de la direction sur le projet de réorganisation du temps de travail était cousue de fil d’or.En incluant dans les résultats de la consultation les suffrages du personnel en reclassement et celle du 3ème collège, cela s’est traduit par une victoire qui ne prend pas en compte la décision de la catégorie professionnelle la plus fortement impactée.

Non, Messieurs de la direction votre message n’est pas celui que vous attendiez !!!

Pour la Cgt, il n’est pas acceptable que la démocratie soit bafouée par des syndicats favorables aux projets de la direction, et qui n’osent pas prendre directement leur responsabilité en signant cet accord comme ils l’ont fait récemment.

Malgré un chantage à l’emploi reconnu, malgré une campagne menée tambour battant autour du OUI, malgré un protocole de consultation dopé pour le OUI, le résultat des urnes concernant le personnel de l’entreprise 1er et 2ème collège est loin des attentes de la direction et des organisations syndicales signataires.

 Sur ces deux collèges, avec 53,57% de favorable, c’est tout de même 46,43% des salariés qui rejettent ce projet de réorganisation du temps de travail. La question reste posée quant à l’ambiance de travail et la crédibilité de nos cadres dirigeants à trouver d’autres solutions que celles consistant à réduire nos acquis et nos libertés pour sortir l’entreprise du carcan de la concurrence. De même, dans le camp du OUI, bon nombre sont ceux qui ont fait le choix de ce vote dans le doute de l’avenir et dans la crainte pour leur emploi. Cela pose de sérieuses questions sur l’avenir de l’entreprise, tant sur la viabilité du site, les investissements et les projets, que sur la politique de management qui vont y être menés.

Pour ce qui concerne le 3ème collège, avec 93% de participation et 94,82% de suffrages favorables, bien qu’une que la majorité d’entre eux aient fait campagne pour le OUI, nous ne nous étonnons pas d’un tel résultat. Ce qui est surprenant et encourageant, c’est que 13 d’entre eux aient osé dire NON à ce projet.

En dernier lieu, la prise en compte par certaines organisations syndicales et par la direction des suffrages des collègues en reclassement reste le comble de la manipulation électorale puisque c’est sur une toute autre question qu’ils étaient consultés (êtes-vous pour ou contre toucher 6000€ à 7000€ supplémentaires ?). La réponse en est très claire puisque c’est un OUI à 96,89% qui l’emporte.

Ce qui ressort de cette opération de manipulation, c’est que ni l’alliance de trois organisations syndicales FO-CFDT-CFTC, ni la direction, n’ont confiance dans le choix de vote du 1er et 2ème collège et qu’ils sont aujourd’hui obligés de prendre en compte les résultats  du 3ème collège et du reclassement pour clamer haut et fort une victoire écrasante alors que la vérité se trouve dans une victoire à l’arrachée avec de lourde conséquence pour la suite.

Le pompon de tout cette manœuvre à été la tenue d’un nouveau comité d’entreprise lundi 05 octobre  afin de faire voter positivement les élus CE sur ce projet, alors que le comité d’entreprise avait déjà prononcé un avis défavorable lors de la réunion 25 septembre 2009.

Pour toutes ces raisons, après avoir consulté ses syndiqués, la Cgt Caterpillar annonce qu’elle ne sera pas signataire de cet avenant et qu’aux côtés des salariés, elle continuera à combattre les effets néfastes de cet accord.

Résultats de la consultation sur le projet de
réoorganisation du temps de travail du 29 septembre 2009

 

Inscrits

Exprimés

% part.

OUI

%

NON

%

1er et 2e collège

1701

1516

89%

787

53,57%

682

46,43%

3e collège

276

256

93%

238

94,82%

13

5,18%

Reclassement

378

261

69%

249

96,89%

9

3,50%

  Déclaration CGT Caterpillar Grenoble et Echirolles lors de la réunion extraordinaire de comité d’entreprise du 5 octobre 2009

En préambule, nous tenons à dire que le comité d’entreprise s’est déjà exprimé d’une manière négative sur cette question. Les  points principaux étaient les suivants et on ne comprend pas pourquoi aujourd’hui la direction demande une deuxième consultation sur ce même accord !!!

Pourquoi la CGT ne signera pas l’accord sur l’aménagement du temps de travail !!!

  • L’accord cadre a été signé par trois organisations syndicales FO, CFDT, CFTC sans demander l’avis des salariés concernés.
  • Négocier un accord sur l’aménagement du temps de travail sous la menace de supprimer 133 postes supplémentaires ne sont pas des conditions acceptables pour pouvoir négocier sereinement une nouvelle organisation qui va générer des contraintes pour les salariés fortement impactés.
  • A travers ce projet, vous ne nous avez jamais démontré le bien fondé d’une telle réorganisation pour l’entreprise, et pour les salariés.
  • Aucune garantie n’est donnée pour l’avenir de nos emplois.
  • Le protocole de consultation du personnel signé par les organisations syndicales ne correspondait pas ni à notre demande, ni à celle des salariés les plus concernés par cette réorganisation, à savoir, une urne par catégories professionnelles; de plus, la prise en compte par la direction du vote des salariés licenciés alors qu’ils ne sont pas concernés par cet aménagement du temps de travail.

La séparation des urnes par catégorie professionnelle nous aurait permis d’avoir une vision plus précise de la décision  des salariés fortement impactés par cette nouvelle organisation du temps de travail.

Le 2éme collège étant constitué à 50 % par des salariés travaillant en horaire bureau.

15 septembre, 2009

Avenant au 35 h la parole est aux salariés.

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 19:39

 

Avenant au 35 h la parole est aux salariés.

 

Vendredi 11 septembre dernier, la direction a présenté son dernier projet d’avenant à l’accord aux 35h qu’elle souhaite appliquer des janvier 2010.

Malgré toutes les réserves que l’on peut soulever au sujet de l’efficacité d’un tel plan, l’ensemble du contenu proposé est une régression notable sur nos acquis, aucune concession, aucun engagement, aucune garantie positive n’a été proposée par la direction.

Ainsi,  les horaires de travail actuels ont été reculé d’ ½ heure pour les horaires de type A et B comme suit :

Horaire type A :               de 6h27 à 14h33 pour l’équipe jour,

de 15h27 à 23h33 pour l’équipe soir.

Horaire type B :               de 6h27 à 14h33 pour l’équipe jour,

de 14h27 à 22h33 pour l’équipe soir,

de 22h27 à 6h33 pour l’équipe nuit.

Pour le Personnel des services support à l’horaire décalé, la direction a rajouté ¼ d’heure soit :

De 9h30 à 17h30 et de 9h27 à 17h27 pour le personnel portant un vêtement de travail.

La direction maintient sa position et martèle son discours en rappelant que les salariés doivent s’adapter à l’entreprise et non l’inverse. Elle n’a que faire des problématiques et des contraintes familiales occasionnées par cette nouvelle organisation.

Pour le reste, la direction conserve l’intégralité du dispositif 15 jours de RTT collectifs, 15 samedis collectifs, mise en place des aléas de production et des contraintes pour les salariés renvoi à la maison avec une ½ journée de prévenance, déduction des jours de RTT sur le temps passé, appel auprès d’un serveur vocal pour savoir s’il faut reprendre le travail…

Sans oublier l’arsenal législatif qui permet déjà  de rendre flexible le travail, nous aurons des semaines éprouvantes physiquement et psychologiquement, des conditions de travail difficile, des relations tendues lorsque des périodes importantes de production seront programmées.

Rappelez-vous les cadences de travail, les heures supplémentaires à gogo, les nombreux samedis effectués lors du premier semestre 2008.

Bien évidemment, tout ceci sans aucune contrepartie financière puisque les augmentations individuelles et collective ont disparu, sans compter la fin de la prime d’intéressement, la proposition de suppression de la prime d’intégration pour les années à venir…

C’est dans ces conditions que vous allez être sollicité prochainement le mardi 29 septembre prochain par référendum pour donner votre avis sur ce projet d’avenant aux 35h.

Un référendum sous haute tension ! 

Réunions quotidiennes, propagande en faveur du oui, endoctrinement, la direction essaye toutes les méthodes possibles pour obliger ses salariés à voter oui au référendum. 

Ces dernières semaines, la direction a même fait circuler une note contraignant les salariés à ne pas dialoguer avec des représentants du personnel CGT sous peine d’être déclaré en grève. Malgré les multiples demandes de
la Cgt pour débattre sur ce sujet sensible, la direction interdit tout rassemblement payé pendant le temps de travail. Consternant et scandaleux ! 

Cette volonté de museler notre organisation syndicale nous laisse à penser qu’il n’y a rien de bon dans cette nouvelle organisation. Parce que la mise en place de cette future organisation est un bouleversement dans la vie de chacun, nous avons souhaité que les salariés puissent s’exprimer, et proposé lors de nos rencontres avec la direction l’organisation d’un référendum. Compte tenu du changement apporté par la mise en place de ces nouveaux horaires, il nous paraissait évident, et c’était également le choix de nombreux salariés, que ce référendum tienne compte des différents horaires de travail. 

Notre volonté de dissocier les votes permettait de prendre en compte les choix de chaque horaire et de pouvoir apporter d’éventuelles adaptations, modifications en fonction du résultat obtenu. Malheureusement,  lors de la réunion du jeudi 10 septembre dernier entre les organisations syndicales de salariés et la direction, visant à établir le protocole de consultation du personnel sur l’aménagement du temps de travail du 29 septembre prochain. 

La coalition CFDT, FO et CFTC a imposé sa vision du référendum, elle a refusé que le vote soit dissocié par horaire excluant de ce fait  de connaitre pour chaque horaire le ressenti du personnel concerné. 

Lors de cette réunion, nous avions insisté auprès de
la Direction afin que l’organisation de ce référendum puisse se faire dans des conditions identiques à celui réalisé en mai dernier pendant le PSE. Pour mémoire, ce référendum
  reprenait fidèlement les attentes par horaire, atelier, bureau, cadre de chaque catégorie de personnel et permettait de mieux cibler les attentes de chacun. 

Une fin de non recevoir ! C’est la position adoptée par les syndicats CFDT, FO et CFTC se prévalant d’être majoritaires dans l’entreprise, qui a été retenue. Cette intersyndicale a tout bonnement rejeté nos propositions. 

Au final, le vote se fera par collège et par établissement dans un premier temps, puis lors du dépouillement les bulletins seront mélangés. Cela ne nous permettra donc pas d’avoir une vision détaillée des espérances de chacun. Cette volonté affichée tant par la direction que par l’intersyndicale de se donner tous les moyens pour que le oui l’emporte au référendum et un déni de démocratie. 

Afin d’aborder et de débattre de tous ces points une assemblée générale est prévue : jeudi 17 septembre à 14h00  à la salle des fêtes d’Echirolles (en face du bowling) Face aux enjeux qui nous attendent, nous vous invitons à venir le plus nombreux possible !!! 

12
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE