CGT CATERPILLAR

Bienvenue sur notre blog

  • Accueil
  • > Recherche : janvier 2009 caterpillar

12 novembre, 2012

Ordre du jour

Classé dans : Actu. DP — cgtcaterpillar @ 17:19

Réponses aux questions formulees par les delegues du personnel d’Echirolles dans Actu. DP cgtcater2vignette

 

Réunion du mois d’octobre délégué du personnel 2ecollège Echirolles 2012 tenue le 12 NOVEMBRE 2012

Ordre du jour :

1/ Chômage partiel :

  •  Des salariés nous ont interpelés sur les pertes de salaires dues au chômage partiel, ils sont plus élevés que prévues.
  •  Pouvez- vous nous expliquer la raison, le mode de calcul et faire une information à l’ensemble du personnel ?

 2/ temps d’attente au C.E:

  • Avec le passage en équipe jour des personnes de nuit et soir, on constate que les temps d’attente sont trop long au C.E.
  •  Serait-il possible d’avoir une plage d’horaire de 45 mn supplémentaire ?

3/ Personnel BIS 2:

  •  Les nouveaux  WC  à coté du comité d’entreprise ne sont toujours pas équipés de rouleaux à main tissus ou papier. De plus l’accès est toujours inaccessible aux salariés de l’atelier, aux personnes extérieures à l’entreprise.
  •  Que comptez-vous faire ?

 4/ Accès entreprise :

  •  Le portillon réservé aux piétons et aux vélos (rue pierre Sémard) permettant d’accéder au parking sud n’est plus accessible à partir de 8 heures et à 16 heures.
  • Sachant que de nombreuses personnes travaillent en horaire soit bureau soit décalé se déplaçant à pieds ou à vélo ne peuvent plus bénéficier en toute sécurité de cet accès réservé. Et sont obligés de faire un détour en prenant la voie réservé aux véhicules pour ceux qui viennent à vélos.
  • Lors d’une discussion informelle avec le personnel de sécurité chargé de l’ouverture et de la fermeture de cette porte. Ces derniers nous ont précisés que cela ne portait aucune difficulté à décaler les horaires d’ouvertures à partir du moment où la direction de Caterpillar en donnait l’ordre.
  •  Afin d’assurer la sécurité de ces personnes pouvez-vous prolonger les horaires d’ouverture du portillon ?

5/ droit au congé payé en période de maladie :

  •  La situation des salariés malades en matière de droit à congé payé vient sensiblement  de s’améliorer ( CJE 20 janvier et 10 septembre 2009 ). Tout salarié même malade à droit à son congé annuel payé.
  •  Est-il appliqué dans l’entreprise ?

6/ Cafétéria :

  •  La sortie de la cafétéria se fait par la «sortie de secours». Depuis que les salariés empruntent cette sortie, un courant d’air rentre dans la cafétéria vu que la deuxième porte du sas a été supprimée.
  • Donc si cette «sortie de secours» est une sortie dite aussi ‘normale’, il faut remettre la deuxième porte du sas, et ajouter sur les portes l’inscription «Sortie» et non plus de «sortie de secours» avec une«Issue de secours» 
  •  Que comptez-vous faire ?

7/ Questions Diverses :

17 janvier, 2012

Chômage partiel:Un projet d’accord a minima

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 19:40

Chômage partiel:Un projet d’accord a minima dans Actualité CGT7

mardi 17 janvier 2012

Faire plus rapide aurait été difficile. Une matinée de négociation a permis d’élaborer un projet d’accord qui se contente de pérenniser des mesures de l’accord sur le chômage partiel de 2009 et surtout de faciliter le recours au chômage partiel en demandant aux pouvoirs publics d’alléger les procédures pour les entreprises. Cet accord, soumis à signature, intervient alors que les négociations sur le chômage partiel ne font que commencer et que 3 autres réunions sont datées en février et mars, c’est insolite !

Sans doute le sommet social du18 janvier n’est pas étranger à cette volonté de faire vite !

La réduction à 10 jours du délai d’instruction des demandes d’allocation de chômage partiel rendra plus difficile le contrôle par l’administration. Elargir les possibilités de mise au chômage partiel sans demande préalable à l’administration en cas de dégradation forte et subite de l’activité de l’entreprise risque de laisser la porte ouverte à des abus tels ces entreprises qui recourent aux heures supplémentaires défiscalisées un mois, puis au chômage partiel le mois d’après.

En situation de crise il faut certes faire vite, encore faut-il faire efficace ! C’est pourquoi la CGT souhaitait que soient engagées des maintenant les discussions nécessaires sur le fond. Cela est reporté au mois de février. Simplifier et unifier les trois dispositifs existants de chômage partiel (chômage partiel, APLD activité partielle de longue durée et chômage partiel total) pourrait nous permettre d’apporter les réponses aux besoins des salariés touchés par la crise.

La CGT refuse d’apporter sa caution à un texte dont seules les entreprises vont tirer profit. Avant le « sommet » social, ce n’est pas d’un accord interprofessionnel d’affichage dont les salariés ont besoin, mais de véritables solutions. La CGT le fera savoir en développant sa proposition sur le contrat de sécurisation des emplois et des entreprises qui vise à amener une véritable alternative aux licenciements, tout en faisant porter l’effort via la solidarité des entreprises.

Montreuil, le 17 janvier 2012

22 décembre, 2011

Sommet sur l’emploi le 18 janvier 2012

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 15:14

image1.gif

Sommet sur l’emploi le 18 janvier 2012  dans Actualité sommet

 

4 février, 2011

NAO 2011: Motivé-es,oui! Mais pas sans contrepartie!

Classé dans : * Flash info / Affichage — cgtcaterpillar @ 19:02

cat.bmp

 

NAO 2011:

 

Motivé-es,oui!

Mais pas sans contrepartie!

 

La seconde réunion de négociation portant sur les NAO 2011 (Négociations Annuelles Obligatoires) qui s’est déroulée mercredi 26 janvier 2011 n’a pas été à la hauteur des attentes des salarié-es de Caterpillar France.

En effet, malgré le discours teinté de bienséance de notre nouveau Président, M. Lépine, vantant les vertus du dialogue social, c’est sur le ton du chantage que s’est amorcé la discussion.

Le ton est donné aux salarié-es vis-à-vis de leur élu-e-s :  » si vous continuez à réclamer votre dû, vous n’aurez pas d’augmentation !!!  » Cela faisant bien évidemment référence aux différentes procédures en cours conduites par la CGT, la CFDT et la CFTC.

La direction prépare-t-elle le terrain pour de nouveau réduire à peau de chagrin nos augmentations en prétextant ne pas avoir de budget si les procédures ne sont pas levés ?

Nous répondons que les efforts, les salarié-es de l’entreprise en ont suffisamment fait (suppression de 600 postes, accord d’entreprise néfaste conditionné à un chantage à l’emploi, gel des salaires, etc …)c’est maintenant au tour de la direction d’en faire, particulièrement cette année, où le groupe se donne pour objectifs d’augmenter la profitabilité de toutes les produits fabriqués en Europe, investit pour être encore plus compétitif et trouve  les financements nécessaires pour acheter de nouvelles usines dans le monde.

Rappelons juste que les actionnaires se sont encore gavés avec les bénéfices de 2009 et 2010 alors que nous subissons toujours les effets de leur crise (+96% au 3° trimestre, +62% au 4° trimestre 2010, soit un bénéfice net de 968 millions de dollars. L’objectif attendu pour le chiffre d’affaire 2011 est de 50 Mds $ avec un bénéfice net de 6%, autant qu’en 2008 avec moins de salarié-es)

Concernant les recours en justice présentés par les organisations syndicales de CFSAS, la direction peut à tout moment y mettre un terme en se mettant en conformité avec législation et en honorant les accords qu’elle a elle-même signés !

La requête sur le paiement de l’intéressement de 2009-2010 : la CGT a laissé une porte de sortie à la direction en tentant de négocier une indemnisation sous forme de prime pour ces deux années là. Malheureusement la direction, jusqu’au-boutiste, a préféré se voir assigner en justice plutôt que de concèder une prime exceptionnelle à l’ensemble du personnel. Pour l’intéressement 2011-2012-2013, la direction s’est engagée en 2010 à renégocier un accord triennal. La direction et l’ensemble des organisations se sont accordés avant les élections pour négocier ce point après NAO.

Mutuelle d’entreprise : nous avons fourni à la direction le 19 octobre un projet chiffré pour changer de mutuelle et l’étendre aux coefficients inférieur à 270 points. Bien évidemment, ce projet, s’il voit le jour, ne pourrait pas être mis en place avant le 1° janvier 2012, vu la lourdeur des transferts, et, contrairement à ce qui est avancé par FO, cela ne pénalisera en aucun cas le budget prévu par la direction en 2011. Sur ce sujet,la CGT engagera sous peu une démarche de consultation-information par le biais d’un questionnaire.

Les horaires de travail : l’accord signé par 3 organisations syndicales ne fait qu’accroître le malaise général dans cette entreprise : les salarié-es qui subissent les contraintes de l’accord sont de plus en plus fatigués par les samedis imposés et les heures supplémentaires. De plus, rien n’est fait pour prendre en compte les difficultés qu’ils rencontrent avec les nouveaux horaires et/ou les samedis collectifs (problèmes de garde d’enfants, de bus, de fatigue, de stress, …)

Nous trouvons légitime par ailleurs que de nouvelles embauches en CDI soient réalisées au vu du manque d’effectif chronique que subit cette entreprise.Le nombre dHS demandées en est la preuve.

M Lépine, si vous souhaitez rétablir un dialogue social sérieux dans cette entreprise, si vous souhaitez remonter le moral du personnel et honorer les challenges pour lesquels vous vous êtes engagé, il va falloir changer de méthodes, apprendre à négocier avec les organisations syndicales de cette entreprise et à écouter les salarié-es qui font la fortune de la corporation.

5 novembre, 2010

Intersyndicale du 4 novembre,Le communiqué commun

Classé dans : Actualité — cgtcaterpillar @ 8:46

image1.gif

jeudi 4 novembre 2010, par Pascal

COMMUNIQUE COMMUN CFDT – CFE-CGC – CFTC – CGT – FSU – SOLIDAIRES – UNSA

Les organisations syndicales se félicitent du succès de la mobilisation des salariés du privé, du public et des jeunes le 28 octobre dernier alors que nous étions en pleine période de vacances scolaires et après le vote définitif de la loi sur les retraites au parlement.

La détermination des salariés qui ne faiblit pas depuis des mois, appuyée par l’opinion publique, démontre qu’il y a de nombreuses inquiétudes sociales, un refus de cette réforme des retraites et un profond mécontentement face à un gouvernement qui a choisi le passage en force.

Les organisations syndicales réaffirment leur détermination face à une réforme gouvernementale qui demeure injuste, inefficace, inacceptable et qui ne répond pas aux enjeux actuels. Elles confirment leur appel à une mobilisation massive samedi 6 novembre 2010 partout en France. Le gouvernement porte seul la responsabilité de la situation actuelle. Il doit entendre qu’un véritable débat sur le devenir des retraites reste indispensable.

Les organisations syndicales, comme les salariés, sont attachées au travail intersyndical qui perdure depuis deux ans et aux actions unitaires. Elles décident de poursuivre le travail commun sur l’emploi, les salaires, le pouvoir d’achat et les conditions de travail en actualisant leur déclaration commune du 29 janvier 2009.

En écho aux préoccupations des salariés, les organisations syndicales appellent d’ores et déjà à un nouveau rendez-vous national de mobilisation dans la semaine du 22 au 26 novembre dont les modalités et le contenu seront déterminés lors de la réunion du 8 novembre prochain.

Paris le 4 novembre 2010

12345...11
 

Barhama Kaolack |
Cgt Sagem DS |
Urbanisme - Aménagement - ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dust of infinity and ink blood
| BLOG Trésor 38 CGT
| PLANETE ON-LINE